Devises et taux : Principaux extraits de la conférence de presse de Mario Draghi

Mots-clefs : , , , , , , ,

FRANCFORT, 26 juillet (Reuters) – Voici les principaux extraits de la conférence de presse donnée par Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), laquelle a maintenu jeudi sa politique monétaire inchangée, comme prévu, et confirmé son intention de mettre un terme à son programme d’assouplissement quantitatif (QE) à la fin de l’année.

GUERRE COMMERCIALE

« Une guerre commerciale, dans laquelle une série de représailles appelle une série de réponses, créerait un climat complètement différent. Et nous devrons évaluer à la fois les effets directs, qui peuvent être significatifs au fur et à mesure que les montants (des sanctions) augmentent, et les effets indirects sur la confiance, en particulier sur le climat des affaires. Et cela étant dit – nous n’avons encore rien fait de différent par rapport à la dernière fois. Donc, nous devrons faire cette évaluation à l’avenir. »

RALENTISSEMENT DES EXPORTATIONS

« La modération de la croissance (..) résulte essentiellement du recul par rapport aux taux de croissance inhabituellement forts que nous avons constatés au cours des trois derniers mois de l’année dernière qui ont été provoqués de manière prédominante par une performance inhabituellement forte des exportations.

« Et donc maintenant il y a un recul et la performance des exportations est nettement moins forte qu’elle ne l’était auparavant. »

L’INCERTITUDE ENTOURANT L’INFLATION S’ESTOMPE

« L’incertitude entourant les perspectives d’inflation s’estompe. A l’avenir, l’inflation sous-jacente devrait accélérer vers la fin de l’année et par la suite augmenter progressivement à moyen terme, soutenue par nos mesures de politique monétaire, la poursuite de l’expansion économique, la résorption correspondante des excédents de capacité et la hausse de la croissance des salaires. »

CONFIANCE DANS LA CONVERGENCE DE L’INFLATION VERS LA CIBLE

« La solidité sous-jacente de l’économie confirme notre confiance dans le fait que la convergence durable de l’inflation vers notre objectif va continuer dans la période à venir et se poursuivra même après la réduction progressive de nos achats nets d’actifs. »

UNE CROISSANCE GÉNÉRALISÉE ET SOLIDE

« Bien que les incertitudes, liées notamment à l’environnement du commerce international, restent importantes, les données disponibles depuis notre dernière réunion de politique monétaire signalent que l’économie de la zone euro demeure sur une trajectoire de croissance généralisée et solide. » (Marc Joanny, édité par Bertrand Boucey)


Investir – Toute l'info des marchés – Les Echos Bourse

Partager cet article