EN DIRECT – Coronavirus: la France se prépare à un confinement prolongé

Mots-clefs : , , , , ,

La France se prépare à rester confinée quelques semaines de plus pour interrompre la circulation du coronavirus qui s’accélère avec plus de 1.000 morts, tandis qu’Emmanuel Macron effectue mercredi une visite dans un hôpital de campagne de l’armée à Mulhouse (est). Alors que le président a placé les médecins et chercheurs en première ligne de la “guerre” contre l’épidémie, le comité scientifique préconise la prolongation sur une durée totale de six semaines – jusqu’au 28 avril – du confinement initialement prévu pour deux semaines minimum.

Il ne s’agit encore que d’une “estimation parmi d’autres”, a commenté le ministre de la Santé, Olivier Véran, en reconnaissant toutefois que le gouvernement se ralliait généralement aux préconisation du comité. “Quand la circulation du virus sera contrôlée, alors la levée du confinement pourra être abordée. S’il est possible de le lever plus tôt, nous le ferons évidemment”, a-t-il ajouté.

Selon le bilan des autorités sanitaires mardi soir, 1.100 décès ont été enregistrés à l’hôpital depuis le début de l’épidémie de Covid-19 et 2.516 patients étaient mardi soir en réanimation (+434) sur un total de 10.176 patients hospitalisés. Un bilan officiel sans doute inférieur à la réalité puisque les décès en milieu hospitalier “ne représentent qu’une faible part de la mortalité” dans le pays, a relevé le Pr Jérôme Salomon, directeur général de la Santé. Il a cité l’autre lieu de forte mortalité que sont les Ehpad où un “suivi quotidien de la mortalité” va d’ailleurs être instauré.

⏳ Suivez en direct l’évolution de la crise en ce mercredi 25 mars

5h54 – Accord sur un plan de relance de 2.000 milliards de dollars

Le chef de la majorité républicaine au Sénat américain a annoncé mercredi être parvenu à un accord sur un plan “historique” de 2.000 milliards de dollars avec les démocrates et la Maison Blanche pour relancer la première économie mondiale, durement frappée par la pandémie de coronavirus.

“Après des jours de discussions intenses, le Sénat est parvenu à un accord entre les deux partis (démocrate et républicain, ndlr) sur un plan historique de soutien face à cette pandémie. Nous approuverons ce texte plus tard aujourd’hui”, a déclaré le sénateur républicain Mitch McConnell dans l’hémicycle. L’accord devra ensuite être adopté par la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, avant d’être promulgué par le président américain, Donald Trump.

2h46 – Bolsonaro rejette le confinement qui menace de ruiner le Brésil

Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, a dénoncé mardi les mesures de confinement ordonnées face au coronavirus par différents Etats et municipalités de son pays, les comparant à une politique de la “terre brûlée” qui menace de ruiner la première économie d’Amérique latine.

“Les autorités de certains Etats et municipalités doivent renoncer au concept de la terre brûlée: l’interdiction des transports, la fermeture des commerces et le confinement massif”, a affirmé M. Bolsonaro dans un discours retransmis à la radio et à la télévision.

“Nous devons maintenir les emplois et préserver l’approvisionnement des familles”, a-t-il ajouté.

1h20 – La Chine fait état de quatre décès, 47 nouveaux cas

Quarante-sept nouveaux cas de contamination au coronavirus et quatre décès supplémentaires liés à l’épidémie ont été recensés mardi en Chine continentale, ont indiqué mercredi les autorités sanitaires locales.

Dans un communiqué, la Commission nationale de la santé a précisé que tous les nouveaux cas de contamination impliquaient des voyageurs arrivés en Chine continentale en provenance de l’étranger.

L’épidémie a contaminé 81.218 personnes et causé 3.281 décès depuis qu’elle s’est déclarée dans le pays en décembre dernier, selon le bilan des autorités sanitaires chinoises.

Trois des quatre décès recensés mardi sont survenus dans la province de Hubei, berceau de l’épidémie, dans le centre du pays.

(avec AFP et Reuters)

Challenges en temps réel : Entreprise

Partager cet article