FIDAL accueille Franck Locatelli afin de renforcer l’activité « contrôle et contentieux fiscal »

Mots-clefs : , , , , , , , , ,

locatelli_franck_oflr1871FIDAL consolide sa spécialité « contrôle et contentieux fiscal » avec l’arrivée de Franck Locatelli, ancien rapporteur & rapporteur public à la Cour administrative d’appel de Versailles. Il a rejoint, le 1er février, le département droit fiscal du cabinet, au sein de la  Direction technique dirigée par Didier Laforge. Il sera plus particulièrement chargé des sujets présentant un intérêt de place et interviendra également en soutien des avocats fiscalistes en régions dans des affaires réputées complexes ou à fort enjeu.

Agé de 49 ans, Franck Locatelli est ancien élève de l’Ecole nationale d’administration, titulaire d’un DEA de philosophie des sciences, d’un DEA de sciences politiques (Université Paris I Panthéon-Sorbonne), d’une maîtrise d’économie appliquée (Université Paris Paris-Dauphine) et diplômé de l’Ecole supérieure de gestion.

Après un passage par la Compagnie Générale d’Electricité, il débute son parcours professionnel à la Mairie de Paris, avant de rejoindre la juridiction administrative où, depuis 2003, il a exercé alternativement les fonctions de rapporteur et de rapporteur public, en particulier à la troisième chambre de la Cour administrative d’appel de Versailles.

Franck Locatelli intervient régulièrement dans des colloques, en tant que chargé d’enseignement (Droit public) ou membre de jury (IEJ, CAPA, ENA).

Le développement de la spécialité « contrôle et contentieux fiscal » s’inscrit dans la volonté de FIDAL de mettre encore davantage à la disposition de ses clients, tant à Paris qu’en province, une offre de très haute valeur ajoutée.

Lire aussi :
FIDAL lance un outil de diagnostic d’éligibilité au Crédit Impôt Recherche
L’assiette de l’IFI : de quoi se compose-t-elle ? (épisode 3)

FIDAL avocats : le blog

Partager cet article