Fidal lance une campagne de recrutement en droit social

Mots-clefs : , , , , ,

visuel-1Fidal donne le coup d’envoi d’une campagne de recrutement nationale afin de renforcer les activités du cabinet en droit du travail. Inédite par son ampleur, plus de 20 postes seront à pourvoir dans l’ensemble des directions régionales de Fidal.

L’actualité législative et réglementaire particulièrement dense au cours des derniers mois a donné lieu à de nombreuses réformes sociales. Celles-ci ont modifié en profondeur les relations entre l’ensemble des acteurs au sein des organisations, dont le besoin d’accompagnement est de plus en plus prégnant.

Afin d’accompagner ses clients (PME ou multinationales) dans leurs projets, Fidal initie une campagne de recrutement nationale. L’objectif : offrir aux directions régionales du cabinet la possibilité de réaliser plus de vingt recrutements, qui leur permettront de se doter de talents, et de renforcer leurs expertises (accidents du travail et maladies professionnelles, droit pénal du travail, épargne salariale et actionnariat salarié, gestion des ressources humaines, paie, retraite et prévoyance, santé-sécurité).

Cette campagne sera menée en collaboration avec un cabinet de recrutement, dont la mission sera d’identifier des avocats bénéficiant d’une expérience avoisinant les 10 années.

Fidal ne manque pas d’atouts pour attirer et convaincre de nouveaux talents. La perspective d’évoluer au sein d’équipes à taille humaine, l’opportunité d’effectuer une carrière en région, tout en ayant accès à des clients et prospects d’une grande diversité, la formation, l’appui d’une direction technique, … sont autant de facteurs attractifs pour les candidats.

Stéphane Béal, Directeur du département droit social : « Cette campagne symbolise notre ambition : celle d’accélérer le développement de la plus grande équipe du marché (plus de 300 avocats et juristes), au bénéfice de ses clients, et renforcer notre position d’acteur incontournable en droit social » .

Lire plus :
Egalité salariale entre les femmes et les hommes : tournant décisif avec la loi « Avenir » du 5 septembre 2018
Anticiper la mise en place du CSE dans les entreprises d’au moins 50 salariés

Mots-clés : , ,

FIDAL avocats : le blog

Partager cet article