Gestion patrimoniale : Sicavonline lance l'application Wishizz

Mots-clefs : , , , , ,

L’application mobile Wishizz, lancée cette semaine, propose de l’agrégation de comptes bancaires, des fiches d’information, et surtout un « coach virtuel intelligent » de votre gestion budgétaire et patrimoniale. Sicavonline veut atteindre le cap des 10 000 utilisateurs « le plus rapidement possible ».

L’ambition de Wishizz est d’agréger « l’ensemble du patrimoine d’une personne ». Projet porté par le courtier en produits bancaires et d’assurance Sicavonline, lui-même filiale d’Ageas France, cette application mobile s’approche par cette ambition de LaFinBox, portée par Swiss Life, ou, en sortant des seules applications mobiles, des services mis en avant par Sqirl et MieuxPlacer, ou par le plus récent Investisseur Privé.

Wishizz se veut novateur par le spectre des services regroupés : l’agrégation des comptes bancaires – à l’aide de la solution Budget Insight –, des produits d’épargne et d’investissement (assurance-vie, épargne retraite et épargne salariale y compris), l’estimation du patrimoine immobilier ; des « fiches produits de milliers de fonds du marché, des vidéos et des analyses de tendances sélectionnées » ; et un « coach intelligent », baptisé « Génie », pour guider les utilisateurs dans la gestion de leurs comptes, avec pour objectif d’épargner et investir. C’est sur ce dernier point que Wishizz cherche à apporter une plus-value : dans l’information et l’accompagnement des projets spécifiques (les « wishizz » dans cette appli), comme le financement de la scolarité d’un enfant, l’achat d’une voiture, etc.

« Nous visons le grand public »

Le modèle économique de cette application gratuite repose sur son lien avec Sicavonline, comme le reconnaît sans ambiguïté Marie-Stéphanie Hess, directrice du développement de Wishizz et de Sicavonline : « Avec l’application Wishizz, nous visons le grand public, et tout particulièrement les 35-40 ans. Avec l’idée, à terme, d’inviter certains utilisateurs à investir chez Sicavonline. » Marie-Stéphanie Hess annonce au passage des ambitions plutôt élevées : « Notre premier objectif est d’atteindre 10 000 utilisateurs, le plus rapidement possible, c’est-à-dire dans les prochains mois. » Pour y parvenir, Sicavonline va surtout communiquer sur les réseaux sociaux Twitter, Facebook et Linkedin.

La directrice du développement insiste sur l’aspect indépendant de son offre, qui n’est donc pas liée à une banque mais à un courtier, Sicavonline donc : « A terme, dans les cartes d’information disponibles sur Wishizz, nous allons proposer des produits », détaille-t-elle. « Nous proposerons plus précisément des solutions d’investissement de façon générique, par exemple les SCPI, mais sans indiquer telle ou telle SCPI. »

« Les données financières des utilisateurs sont cryptées »

Elle garantit par ailleurs que l’offre restera accessible gratuitement à l’avenir et se veut rassurante sur les données personnelles : « La confidentialité des utilisateurs est garantie : de notre côté, un utilisateur correspond uniquement à une adresse email, un  »profil », puisque d’une part les coordonnées des utilisateurs ne sont pas demandées, d’autre part les données financières des utilisateurs sont cryptées. »

Actualité économique sur cbanque.com

Partager cet article