Japon : abandon du nucléaire souhaité par 80% des habitants

Mots-clefs : , , , ,

nuclear-plants-in-japan_full_600-csm.jpgFacile à dire mais pas facile à faire …

Si certes, quelques mois après la catastrophe de Fukushima, on peut aisément comprendre que – selon un récent sondage –
80% des Japonais souhaitent l’abandon du nucléaire, on a tout de même du mal à voir comment ils pourront se passer  de cette source d’énergie 
d’un coup de baguette magique.

Selon un sondage publié dimanche, 4 Japonais sur 5 souhaitent voir leur pays se détacher du nucléaire   pour au final l’abandonner complètement.

Ils ne sont que 16% à vouloir son maintien.

Depuis la catastrophe de la centrale de Fukushima survenue à la suite du tremblement de terre suivi du tsunami le 11 mars 2011, la quasi-totalité des réacteurs japonais ont été stoppés pour vérification, soit maintenus à l’arrêt après leur période d’entretien en attendant de nouvelles règles de sécurité.

A l’heure actuelle, seuls deux des 54 réacteurs du pays sont en service.

En septembre 2011, Greenpeace avait estimé que le remplacement de l’énergie nucléaire par l’éolien et le solaire au Japon représenterait environ 280 milliards de dollars (205 milliards d’euros) d’investissements d’ici 2020.

A cette date, près de 70% des Japonais se déclaraient hostiles à l’énergie nucléaire, plaidant pour le développement des énergies renouvelables, en dépit de leur coût.

Reste que la production d’énergie solaire et éolienne ne couvre actuellement que 1% des besoins en électricité de l’archipel.

Sources : ats, Reuters

Le Blog Finance

Partager cet article