JO de Rio : L’Inde et la Chine en haut du podium pour la croissance

Mots-clefs : , , , , ,

Croissance : L’Inde et la Chine en haut du podium

Avec un PIB total de près de 17 billions (ou 17 000 milliards) de dollars en 2015, les BRICS représentent près de 22 % du PIB mondial. Le poids des BRICS dans le commerce mondial n’a eu de cesse de se renforcer.

Croissance : L’Inde et la Chine en haut du podium

L’acronyme « BRICS », apparu en 2001, désigne un groupe de cinq pays qui font partie des économies dites émergentes : le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et enfin l’Afrique du Sud qui les a rejoints en 2010. Si ces économies possèdent chacune des caractéristiques particulières, ces cinq pays ont connu depuis 20 ans une ascension fulgurante dans l’économie mondiale. 

La croissance du  PIB   Définition Indicateur économique mesurant les richesses créées dans un pays sur une période donnée.
Il correspond à la somme des valeurs ajoutées dégagées par les entreprises financières et non financières, les collectivités publiques, les ménages et les associations à but non lucratif résidant dans ce pays, soit la totalité de la production de biens et services réalisée sur la période considérée dans un pays donné.
La variation du PIB sur une période donnée est l’indicateur le plus couramment utilisé pour mesurer la croissance économique
 des BRICS
 est nettement supérieure à celle des pays développés, notamment pour l’Inde et la Chine. On constate néanmoins que les économies des BRICS ont été touchées par la crise, plus particulièrement la Russie qui connaît en 2009 une croissance négative de – 7,8 %. De plus, depuis 2012, on note une détérioration des économies russe et brésilienne. En effet, la croissance brésilienne a été divisée par deux entre 2011 (3,9 %) et 2012 (1,9 %) pour atteindre en 2015 un niveau négatif, à – 3,8 %, tout comme la Russie, à – 3,7 %.

Nos deux champions de la croissance restent l’Inde et la Chine avec des niveaux de croissance en 2015 de + 7,6 % pour l’Inde et + 6,9 % pour la Chine. La troisième place du podium est occupée par l’Afrique du Sud avec une croissance ralentie en 2015 (+1,3 %) comparée à son niveau d’avant la crise (5,4 % en 2007).

La finance pour tous

Partager cet article