La Bourse de Paris essaye de capitaliser sur les progrès géopolitiques (+0,17%)

Mots-clefs : , , , , , ,

La Bourse de Paris a ouvert en hausse (+0,17%) mardi, essayant de capitaliser sur les dernières avancées géopolitiques et d’oublier un peu les turbulences commerciales toujours importantes.

A 09H25, l’indice CAC 40 prenait 8,99 points à 5.278,62 points. La veille, il avait fini en hausse de 0,33%.

« Les investisseurs ont accueilli favorablement l’idée d’un nouveau sommet entre Kim Jong Un et Donald Trump. Mais ils restent inquiets sur les risques d’une guerre commerciale », ont résumé les analystes de Aurel BGC.

« La géopolitique aide les actions, même si les tensions commerciales se font encore sentir », a également estimé David Madden, un analyste de CMC Markets, en évoquant les discussions en cours autour d’une deuxième rencontre entre les dirigeants américain et nord-coréen.

Donald Trump a reçu une lettre « très chaleureuse » et « très positive » de Kim Jong Un, dans laquelle le dirigeant nord-coréen souhaite « une nouvelle rencontre » avec le président des États-Unis, a annoncé lundi la Maison Blanche.

Et le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton, a affirmé qu’elle pourrait « tout à fait » avoir lieu d’ici la fin de l’année

La veille, les indices européens avaient déjà été soutenus par la perspective de possibles avancées sur le Brexit, après des déclarations du négociateur en chef de l’UE pour le Brexit, Michel Barnier estimant possible un accord d’ici six à huit semaines.

En matière d’indicateurs, les investisseurs se focaliseront « sur le taux d’emploi (2ème trimestre) en zone euro et en Grande-Bretagne, mais surtout sur le ZEW allemand », le baromètre de la confiance des milieux financiers allemands en septembre, ont anticipé pour leur part les experts de Mirabaud Securities Genève.

– Pétrolières bien orientées –

Sur le terrain des valeurs, Séché environnement était porté (+2,61% à 27,50 euros) par le bond de ses résultats au premier semestre avec une activité soutenue dans tous les métiers et tirée par l’international.

Ubisoft bénéficiait (+5,11% à 93,04 euros) du relèvement de sa recommandation à « surpondérer » par JPMorgan.

Les valeurs pétrolières suivaient l’ascension des cours du brut. Total gagnait 0,89% à 52,34 euros. TechnipFMC 0,24% à 24,85 euros, Vallourec 0,64% à 4,73 euros et GTT 4,58% à 61,70 euros.

Voltalia grappillait 0,11% à 9,46 euros. Le producteur français d’énergies renouvelables a annoncé la vente d’un portefeuille de projets éoliens de 197 mégawatts au Brésil à la société Echoenergia, propriété du fonds d’investissement britannique Actis.

Challenges en temps réel : Économie

Partager cet article