La Chine met en avant son poids économique face à Trump

Mots-clefs : , , , , ,

La Chine met en avant son poids économique face à Trump

La Chine enfonce le clou … Alors que Pékin joue avec les nerfs et la finance US en laissant entendre qu’elle pourrait diminuer ses achats de bons du Trésor américain … face à la politique protectionnisme de Donald Trump, l’Empire du Milieu tient à rappeler qu’au delà d’être un grand argentier de la planète … il contribue pour une bonne part à l’économie mondiale via l’importance de ses importations.

Vendredi, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a ainsi indiqué que la Chine allait importer pour 8.000 milliards de dollars (6.500 milliards d’euros) de biens et attirer 600 milliards de dollars d’investissements étrangers au cours des cinq prochaines années. Suivez mon regard …

Les investissements chinois à l’étranger vont pour leur part atteindre 750 milliards de dollars sur cette même période, a-t-il poursuivi lors d’une conférence au Vietnam. Histoire de mettre encore plus de poids, ses propos ont été rapportés sur le site internet de son ministère. Messieurs les Américains, ne tirez pas les premiers …. car l’arroseur pourrait être copieusement arrosé …

Wang Yi a par ailleurs assuré que la Chine allait faciliter l’accès à son marché et ouvrir son secteur financier. S’adressant quasiment directement aux Etats-Unis dans un discours non équivoque, le chef de la diplomatie chinois [… !] a par ailleurs qualifié l’unilatéralisme et le protectionnisme de forme de régression conduisant à une impasse. Un discours on ne peut plus clair.

Donald Trump a récemment annoncé des mesures punitives contre des importations chinoises avec des droits de douane comme arme principale . Leurs montants pourraient atteindre une fourchette comprise entre 50 et 60 milliards de dollars. L’administration américaine dispose quant à elle de 15 jours pour détailler les produits ciblés.

Autre sujet de discorde : Washington a lancé une procédure contre Pékin devant l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), pointant du doigt certaines pratiques de la Chine, les estimant contraires aux droits de propriété intellectuelle. En retour, Pékin a dévoilé une liste de 128 produits américains sur lesquels seront appliqués de nouveaux droits de douane.

Sources : Reuters, AFP

Elisabeth Studer – 31 mars 2018 – www.leblogfinance.com

A lire également :

Le protectionnisme de Trump menace d’affaiblir les Etats-Unis selon Hollande

BMW pourrait remettre en cause sa production US face au protectionnisme de Trump

Le Blog Finance

Partager cet article