La comédie française « Papa ou Maman » devance Ben Stiller au box-office

Mots-clefs : , , , , , ,

« Papa ou Maman », la comédie irrévérencieuse de Martin Bourboulon a réuni mercredi 4 février plus de 100.875 spectateurs dans les salles obscures. Il s’agit du troisième meilleur démarrage de l’année, juste derrière « Taken 3 » et « Une heure de tranquillité ».

Bénéficiant de deux têtes d’affiche populaires (Marina Foïs et Laurent Lafitte), ce long métrage distribué par Pathé a joué la carte d’un pitch osé mais diablement efficace : « Ils divorcent. Ils vont tout faire pour ne PAS avoir la garde de leurs enfants ». Grâce à ses excellents chiffres réalisés en province, et voyant arriver les vacances scolaires d’un bon oeil, ce film peut espérer tenir la distance et s’approcher en termes d’entrées finales au succès d’une comédie comme « Les Gamins ». 

« La Nuit au Musée : le secret des pharaons » vient se positionner à la deuxième place, totalisant 83.565 entrées et réalisant ainsi le moins bon démarrage de la franchise menée par Ben Stiller. À titre de comparaison, « La Nuit au Musée 2 » avait récolté 89.534 entrées à l’issue de sa première journée d’exploitation. Derrière lui, le film d’animation « La Grande Aventure de Maya l’Abeille » s’en sort avec les honneurs grâce à ses 55.133 entrées réalisées dans l’Hexagone.

Les Wachowski évitent la catastrophe

« Jupiter : le destin de l’univers », le film-ovni de la semaine qui a suscité aussi bien l’enthousiasme démesuré que le dégoût le plus pur auprès de la critique française qui n’a pas hésité à le qualifier de « désastre intergalactique » a attiré 43.337 spectateurs curieux dans les salles obscures. Pour la fratrie Wachowski, il s’agit du meilleur démarrage de leur filmographie, si l’on écarte les scores réalisés par la trilogie « Matrix ». « Cloud Atlas » n’avait attiré que 16.893 entrées pour son premier jour d’exploitation et « Speed Racer » 13.484. Initialement programmé au 18 juillet 2014, le film a été reporté au 4 février 2015, la Warner ayant décidé de laisser le temps à Lana et Andy Wachowski de fignoler les 2.000 plans d’effets spéciaux prévus dans ce long métrage qui peut tabler sur moins d’un million d’entrées à l’issue de son exploitation française. C’est peu, mais pas si mal pour ce film qui va peut-être éviter de justesse un scénario catastrophe au box-office.

Le film d’horreur « It Follows » se positionne juste derrière le long métrage d’animation « Gus petit oiseau, grand voyage », réalisant un démarrage décevant de 8.132 entrées en cette première journée et ce, malgré l’exposition médiatique qui a suivi son Grand Prix remporté au Festival du Film Fantastique de Gérardmer.

En septième place, on retrouve le documentaire de Harold Crooks qui pourfend l’évasion fiscale, « Le Prix à payer », qui a attiré 2.581 spectateurs dans les salles obscures, réalisant l’excellente moyenne de 143 entrées par copie proposée. Derrière, le cinéaste engagé Romain Goupil a éveillé la curiosité de 2.081 cinéphiles avec son nouvel opus « Les jours venus ». Et c’est le film allemand « Amour fou » qui clôt le top 10 des meilleurs démarrages du mercredi 4 février avec 1.525 entrées au compteur.

(avec Le Film Français)


Challenges.fr – Toute l’actualité de l’économie en temps réel

Partager cet article