La France a émis la plus importante obligation verte au monde

Mots-clefs : , , , ,

La France a émis la plus importante obligation verte au monde

L’Etat français a lancé mardi dernier une obligation « verte » pour un montant total de 7 milliards €. Cette somme servira à financer des projets environnementaux comme les énergies renouvelables. S’exprimant à ce sujet, la Ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, a déclaré : « avec ce succès, la France confirme ses ambitions de devenir la place de référence mondiale pour la finance verte ».

Cette obligation souveraine a une maturité de 22 ans, et son taux d’intérêt (1,74 %) est en phase avec ceux normalement proposés par la France aux investisseurs.

Qu’est-ce qu’une obligation verte ?

C’est un emprunt obligataire qui finance exclusivement des projets environnementaux (satellites de surveillance de la mer, routes solaires, recherche sur la pollution atmosphérique, etc). Les obligations vertes peuvent être émises par une entreprise, une collectivité locale, une entité publique ou supranationale, et par un Etat.

Le marché des obligations vertes est encore étroit (182 milliards $ , à comparer à un marché obligataire total de 44 000 milliards $ ). Néanmoins, il a quasiment été multiplié par 10 en 3 ans !

Les projets financés sont audités par un organisme certifié, avant et après l’émission obligataire, afin de s’assurer qu’ils sont bien conformes aux normes environnementales.

Pourquoi est-ce important ?

Cette émission est historique pour plusieurs raisons.

Premièrement, le montant levé est de loin le plus important pour une obligation verte. La France est parvenue à émettre 7 milliards €, loin devant les 4 milliards € émis par la Banque Européenne d’Investissement en 2016 (en revanche, celle-ci reste n°1 au total avec un encours de 15 milliards €).

Parmi les acquéreurs se trouvent les principales compagnies d’assurance. Si vous détenez une assurance-vie, vous participez probablement à cette initiative.

Deuxièmement, il s’agit de la première grande émission obligataire verte par un Etat de premier plan. La Pologne a émis une obligation verte en décembre 2016, mais pour un montant de seulement 750 millions €).

Finalement, à l’heure où la COP21 semble remise en cause par Donald Trump, la France envoie un signal fort au monde pour affirmer sa volonté de respecter ses engagements en matière environnementale.

Les perspectives

L’Etat a identifié une enveloppe totale de 13 milliards € de projets environnementaux à financer en 2017. Aussi, cette émission n’est qu’une première étape et la France entend faire de nouveau appel aux marchés financiers au cours des prochains mois.

Partager cet article