Le cours du cacao dopé par un déficit d’offre

Mots-clefs : , , , ,

Les cours du cacao ont bondi à de nouveaux plus hauts en deux ans cette semaine, l’offre disponible sur les marchés mondiaux étant inférieure à la demande. L’Organisation internationale du cacao (ICCO) prévoit ainsi un différentiel offre/demande de 52 000 tonnes pour la saison 2012/2013, qui s’est achevée fin septembre. Un chiffre qui pourrait éventuellement être revu à la hausse lors de la publication du rapport trimestriel de l’ICCO la semaine prochaine.

Les prix auront ainsi atteint des plus hauts depuis fin septembre 2011 mardi à New York et mercredi à Londres, montant respectivement à 2820 USD la tonne et à 1788 GBP la tonne.

Rappelons que les cours avaient d’ores et déjà atteint des plus hauts depuis deux ans à la mi-octobre.  La tendance ne semble pas prête à s’inverser, les analystes de Macquarie tablant d’ores et déjà sur un déficit de 170 000 tonnes pour la saison 2013/2014. Ils notent en effet que la demande de cacao progresse sur tous les continents, et particulièrement en Asie, où l’essor des classes moyennes augmente l’attrait pour le chocolat.

Au final, sur le Liffe de Londres , la tonne de cacao pour livraison en mars valait 1765 GBP vendredi à la cloture, contre 1713 GBP le vendredi précédent en début de matinée.

Parallèlement, à New-York, sur le ICE Futures US, la tonne pour livraison en mars valait 2784 USD, contre 2675 USD en fin de semaine dernière.

Sources : AFP, Liffe

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com  – 24 novembre 2013


Le Blog Finance

Partager cet article