Le cours du cuivre dégringole, plombé par la Chine

Mots-clefs : , , , ,

Le cours du cuivre aura fortement chuté cette semaine sur le London Metal Exchange, tombant à un plus bas depuis plus de trois ans et demi, les investisseurs redoublant d’inquiétudes quant à l’état actuel de l’économie chinoise. Des craintes qui auront pesé plus largement sur l’ensemble des métaux industriels, et sur les métaux de base, la Chine étant le premier consommateur mondial de ces matières premières.

Les analystes redoutent que l’économie chinoise ne soit confrontée à un ralentissement significatif, en voulant notamment pour preuve le resserrement des conditions de crédit dans le pays et l’accumulation de mauvais indicateurs.

Le cuivre, considéré comme le baromètre du marché des métaux industriels, aura ainsi atteint mercredi son plus bas niveau depuis début juin 2010, à 6.376,25 dollars la tonne.
Déjà, en fin de semaine dernière, son cours s’était infléchi, les marchés réagissant aux déboires d’une entreprise chinoise de panneaux solaires, laquelle s’est retrouvée en défaut de paiement sur des obligations.

Les investisseurs voient également d’un mauvais œil la chute de 18,1 % des exportations chinoises par rapport à février 2013, lesquelles se sont établies à 114,10 milliards de dollars, chiffre très inférieur aux prévisions des marchés.
Parallèlement, si la production industrielle chinoise a certes progressé de 8,6% en janvier et février par rapport à la même période de 2013, cela constitue son rythme le plus faible depuis 5 ans, laissant ainsi entrevoir un ralentissement durable de son économie.

Effet boule de neige, alors que le cuivre était jusqu’à présent utilisé comme garantie pour obtenir des prêts en Chine, la valeur de cette dernière diminuant, les emprunteurs concernés ont été contraints de rembourser leurs prêts, les banques rechignant par ailleurs à octroyer de nouveaux emprunts assortis de telles conditions.
Au final, vendredi, sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s’échangeait à 6.490 dollars vendredi à la cloture, contre 6.854 dollars le vendredi précédent à 14H00 GMT.

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com  – 16 mars 2014

A lire également :

. Chine : hausse alarmante des crédits informels, éclatement d’une bulle en vue ?

. La Chine  consommatrice de plus de la moitié des métaux de base d’ici 2017

. Métaux de base : les cours freinés par la Fed et la Chine

. Chine : menace de credit Crunch selon agences de notation et presse financière
. Chine : forte hausse des prêts en janvier, une menace pour le système bancaire ?
. Risque accru d’éclatement d’une bulle du crédit en Asie prévient Coface


Le Blog Finance

Partager cet article