Le cours du pétrole à un plus haut depuis mai 2012

Mots-clefs : , , ,

Le cours du baril a atteint mardi à New-York son plus haut niveau depuis mai 2012. Frôlant même de peu le seuil symbolique des 100 dollars.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août aura ainsi progressé de 1,61 dollar dans la journée, pour s’échanger à la cloture à 99,60 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).
Raison première d’une telle situation : les vives tensions qui règnent actuellement en Égypte font craindre aux investisseurs que l’offre mondiale ne s’amenuise, redoutant un effet boule de neige dans les pays producteurs du Moyen-Orient.

Les marchés restent préoccupés par le contexte politique égyptien  alors que les militaires ont fixé un ultimatum au président Mohamed Morsi lui demandant de satisfaire les demandes du peuple au plus tard mercredi, sous peine d’apporter eux même une solution à la crise actuelle.
Les marchés redoutent désormais qu’un « été arabe » ne vienne perturber l’offre disponible sur les marchés, alors même qu’un tiers du brut mondial provient de la région du Moyen-Orient.  Des craintes exacerbées par ailleurs par des manifestations impactant plusieurs sites d’extraction pétrolière de Libye. 

De bonnes statistiques en provenance des USA laissent augurer quant à elles une augmentation de la demande, laquelle engendre naturellement une hausse des cours.  Les autorités américaines ont ainsi annoncé mardi une hausse de 2,1 % des commandes reçues par les industries manufacturières entre avril et mai. Confirmant ainsi la tendance enregistrée par  l’association professionnelle ISM, laquelle avait fait état la veille du redémarrage en juin de l’activité des industries manufacturières US.

Sources : AFP, ats

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com  – 02 juillet 2013


Le Blog Finance

Partager cet article