Le cours du sucre en haute suite à la révision à la baisse des chiffres concernant le Brésil

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Le cours du sucre aura légèrement progressé cette semaine, les investisseurs réagissant principalement à une baisse de prévisions de la production de sucre du Brésil, premier exportateur mondial.

Selon les dernières estimations de l’autorité agricole brésilienne Conab, le Brésil devrait produire 40,97 millions de tonnes de sucre lors de la saison 2013/2014, laissant ainsi entrevoir une diminution de 2,6 mio de tonnes par rapport aux prévisions initiales.
Il n’en demeure pas moins qu’un tel volume représente un niveau record.
A noter que les chiffres ont été revus à la baisse, suite à l’utilisation accrue de la récolte de canne à sucre pour la production d’éthanol au détriment du sucre.

Une nouvelle révision à la baisse n’est pas exclue alors que les récents dommages causés par le gel dans les régions sucrières du sud du Brésil n’ont pas encore été pris en ligne de compte.  Ces dernières semaines, les prix du sucre avaient été soutenus par les craintes des investisseurs redoutant que le froid qui a récemment frappé le pays n’impacte les cultures.  Une vague d’air froid directement venue du pôle Sud a en effet atteint le Brésil durant plusieurs jours ainsi que la plupart des pays d’Amérique du Sud, tels que le Chili, l’Argentine, le Pérou, l’Uruguay.  Une profonde dépression conjuguée au froid a apporté un cortège de pluie, grêle et neige jusque dans les plaines.

Au final, sur le Liffe de Londres, la tonne de sucre blanc pour livraison en octobre valait 497,80 USD vendredi à la cloture, contre 487,90 USD le vendredi précédent.
Parallèlement sur le NYBoT-ICE américain, la livre de sucre brut pour livraison en octobre valait 16,84 cents, contre 16,74 cents en fin de semaine dernière.

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com  – 11 aout 2013

Sources : ats, AWP


Le Blog Finance

Partager cet article