Le Trésor français a emprunté 4,975 milliards d’euros à court terme

Mots-clefs : , , , , , , ,

Le Trésor français a emprunté 4,975 milliards d’euros à court terme

La France a emprunté mercredi 4,975 milliards d’euros à court terme sur les marchés. Certes toujours négatifs, les taux qui lui ont été accordés ont néanmoins progressé.

C’est en effet ce qu’a annoncé mercredi l‘Agence France Trésor  (AFT), chargée de placer la dette française auprès des investisseurs.

Volume adjugé inférieur au volume demandé

Le Trésor français a ainsi levé 2,916 milliards d’euros à trois mois (13 semaines), à un taux de -0,570% contre -0,701% lors de la dernière opération comparable réalisée le 10 décembre 2018. Le volume adjugé s’avère nettement inférieur au volume demandé, de 7,416 milliards.

Un emprunt de 1,099 milliard d’euros à six mois (22 semaines) a également été contracté à un taux de -0,596% contre le taux de -0,651% pratiquée pour le même type d’échéance le 10 décembre.

Là aussi, le volume adjugé s’avère nettement inférieur au volume demandé, de 3,335 milliards.

La France a émis parallèlement 960 millions d’euros d’obligations à un an (52 semaines), à un taux de -0,566% contre -0,577% le 3 décembre. Le volume adjugé est là aussi inférieur au volume demandé de 3,530 milliards.

Des taux certes négatifs mais qui progressent

Depuis août 2014, la France emprunte à des taux négatifs sur des échéances de court terme. Les investisseurs, à la recherche de placements sûrs avant toute chose s’avèrent donc prêts à perdre de l’argent en prêtant au Trésor français. Emprunter sur ces échéances est donc à l’heure actuelle rémunérateur pour le Trésor.

Sources : AFP , AFT

Elisabeth Studer – 06 janvier 2019 – www.leblogfinance.com


Le Blog Finance

Partager cet article