Les cours des métaux industriels dopés par la Chine et le Chili

Mots-clefs : , , , , ,

Les cours des métaux industriels auront progressé cette semaine, l’annonce de mesures de relance en Chine jouant en leur faveur. Un important séisme survenu au Chili aura également bénéficié au cours du cuivre, les investisseurs redoutant une baisse de la production du premier producteur mondial de ce minerai.
Après avoir débuté la semaine sans élément notable, mercredi, le cuivre a grimpé à son plus haut niveau en trois semaines, s’échangeant à 6734 dollars la tonne.
Si les mines de cuivre au Chili sont ressorties indemnes du tremblement de terre de mardi soir, plusieurs ports demeuraient toujours fermés en fin de semaine en raison d’une mer agitée, contexte qui pourrait à terme perturber les exportations du métal.
Plus globalement, les prix des métaux ont été soutenus par l’engagement pris par le gouvernement chinois de soutenir l’économie via des réductions fiscales accordées aux petites entreprises et des investissements dans le réseau ferroviaire.
Après la publication d’indicateurs quelque peu décevants ces derniers mois, la Chine a dû ainsi se résoudre
à l’action, les marchés s’inquiétant du manque de vigueur de l’économie chinoise, première consommatrice mondiale de métaux industriels.

Ces tentatives de relance auront également profité au cours de l’étain, lequel a atteint jeudi son plus haut niveau depuis un mois, à 23 350 dollars la tonne.

Vendredi, le nickel atteignait quant à lui un niveau inégalé depuis un an, à 16 591 dollars la tonne. Précisons que l’interdiction d’exporter du minerai de nickel d’Indonésie, mesure en vigueur depuis le début de l’année, dope actuellement le cours, le pays étant jusqu’à présent le premier exportateur mondial de ce métal.
L’aluminium aura lui aussi fortement progressé cette semaine, grimpant vendredi à son plus haut niveau depuis cinq mois, à 1849 dollars la tonne.
Au final, vendredi, sur le London Metal Ex change, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s’échangeait à 6700 dollars en début d’après-midi , contre 6635,75 dollars le vendredi précédent avant la pause méridienne. L’aluminium valait quant à lui 1846 dollars la tonne, contre 1754,75 dollars en fin de semaine dernière, le plomb s’échangeant à 2070 dollars la tonne, contre 2079 dollars vendredi dernier.
Sources : AFP, LME
Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com – 06 avril 2014

A lire également :

Chine : menace de credit Crunch selon agences de notation et presse financière
Chine : forte hausse des prêts en janvier, une menace pour le système bancaire ?
Risque accru d’éclatement d’une bulle du crédit en Asie prévient Coface


Le Blog Finance

Partager cet article