Maisons individuelles : importante baisse des ventes prévue en 2012

Mots-clefs : , , , , , ,

L’Union des maisons françaises  (UMF), le syndicat patronal du secteur,  a annoncé jeudi prévoir que les ventes de maisons individuelles en secteur diffus devraient baisser à nouveau de 10% en 2012 par rapport à 2011.

Une situation d’autant plus grave qu’une chute de 10 % avait également été observée l’année dernière.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, Christian Louis-Victor, président de l’UMF a parallèlement indiqué que le nombre de ventes se chiffrait à 148.500 en 2011.


Certaines régions
s’avèrent être plus touchées que la moyenne : il s’agit du Grand Ouest (sauf Bretagne, -22%), Languedoc-Roussillon (-10%), Bretagne (-13%), Sud-Ouest (-12%) et Nord-Pas-de-Calais (-11%).

4 causes principales si l’on en croit l’UMF : progression du chômage, hausse des taux d’intérêt, sentiment de surévaluation de l’ancien et réduction des incitations fiscales, en particulier dans le neuf.

La situation devrait empirer en 2012 dans le secteur de la maison individuelle compte-tenu des nouvelles dispositions restrictives pour accorder des prêts à taux zéro  (PTZ) et des incertitudes concernant les taux d’intérêt, compte-tenu de la fragilité des banques.

Louis-Victor estime ainsi qu’une hausse de 1% des taux d’intérêt des crédits immobiliers diminue le nombre de maisons vendues de 17.000 unités.

Il considère par ailleurs que l’application des nouvelles dispositions de la réglementation technique (RT 2012) augmente les prix de vente de 8% à 13%, l’impact de la TVA sociale devant à terme alourdir le tableau.

Sources : AFP, UMF

Le Blog Finance

Partager cet article