Microsoft veut s’attaquer au marché des tablettes 7 pouces

Mots-clefs : , , , ,

Sur le même sujet

Le groupe informatique américain Microsoft est en train de développer une nouvelle version plus petite de sa tablette Surface, qu’il avait lancée l’an dernier, écrit jeudi 11 avril le Wall Street Journal en citant des sources proches du dossier.

La production de masse devrait commencer cette année pour cette nouvelle Surface.

Elle afficherait une diagonale de 7 pouces (18 centimètres), comme le plus petit des Kindle Fire d’Amazon et la Nexus 7 de Google, et un peu moins que l’iPad mini d’Apple (7,9 pouces, 20,1 centimètres).

Personne n’était immédiatement disponible chez Microsoft pour un commentaire.

Un succès limité pour la Surface

Microsoft avait fait son entrée fin octobre sur le marché des tablettes avec la Surface, censée également servir de vitrine à Windows 8, la nouvelle version de son célèbre système d’exploitation.

La Surface actuellement sur le marché dispose d’un écran de 10,6 pouces et est vendu à partir de 489 euros pour le modèle évoluant sous Windows RT. La Surface Pro est quant à elle vendue à partir de 899 dollars aux Etats-Unis. Elle n’est pas encore commercialisé en France.

Le groupe n’a toujours pas donné d’estimation officielle sur ses ventes, mais beaucoup d’analystes estiment que l’appareil n’a remporté qu’un succès limité. Selon Bloomberg, le géant américain aurait vendu 400.000 unités du modèle Pro et 1,5 million si on ajoute le modèle RT.

Le marché des tablettes est d’autant plus important pour Microsoft que ces appareils cannibalisent son marché traditionnel, celui des PC, en plein marasme. Les cabinets de recherche IDC et Gartner ont encore fait état mercredi d’un effondrement des ventes de PC au premier trimestre, chiffré à respectivement -13,9% et -11,2%.

(Avec AFP)


Challenges.fr – Toute l’actualité de l’économie en temps réel

Partager cet article