Nombre de prénoms autorisés

Mots-clefs : , ,

Si l’article 57 du Code civil consacre un principe de liberté de choix des prénoms de l’enfant par ses parents, il n’impose aucune limite quant au nombre maximum de prénoms qu’il est possible de choisir. La circulaire CIV/05/11 en date du 28 octobre 2011 révisant l’instruction générale relative à l’état civil recommande ainsi de donner plusieurs prénoms à l’enfant, tout prénom inscrit dans l’acte de naissance pouvant être choisi comme prénom usuel. En pratique, la multiplicité de prénoms n’a pas été rapportée comme étant source de difficulté. Cependant, si la multiplicité des prénoms choisis paraissait contraire à l’intérêt de l’enfant, l’officier de l’état civil pourrait toujours en aviser sans délai le procureur de la République afin que ce dernier sollicite du juge aux affaires familiales la suppression de prénom(s).

D’après une réponse ministérielle publiée au JO du Sénat du 5 septembre 2013.

A voir également

Communautés d’assistance et de conseils.

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d’, diplômé d’HEC


Dernières astuces

Partager cet article