Platine et palladium portés par un dollar faible et des craintes sur l’offre

Mots-clefs : , , , , , ,

platinum_ignot350_4cf7a179dbea9.jpgLes cours des métaux platinoïdes (platine et palladium) ont progressé cette semaine, l’affaiblissement du dollar incitant les investisseurs à se tourner vers les matières premières.

Des inquiétudes sur l’offre peuvent également expliquer en partie cette tendance haussière.

Jeudi, l’once de platine a même atteint 1621,12 dollars, correspondant à son niveau le plus élevé depuis deux mois et demi.

Parallèlement, l’once de palladium atteignait 700,69 dollars, chose qui ne s’était plus vue depuis quatre mois et demi.

La décision de la Réserve fédérale de maintenir un taux directeur exceptionnellement bas jusque fin 2014 voire au delà devrait conduire à un très faible rendement du marché obligataire, contexte incitant les investisseurs à la recherche de profits à se tourner vers des actifs plus à risques comme les matières premières.

Des perturbations sur l’offre en provenance d‘Afrique du sud  sont également à craindre alors que l’activité de nombreuses mines a été stoppée par les autorités pour des questions de sécurité.

Au final sur le London Platinum and Palladium Market, l’once de platine a terminé vendredi à 1608 dollars contre 1517 dollars la semaine précédente.

Parallèlement, l’once de palladium a fini à 684 dollars contre 669 dollars vendredi dernier.

Sources : AWP, AFP

Le Blog Finance

Partager cet article