Platine : la baisse du cours provoque l’arrêt d’une mine en Afrique du Sud

Mots-clefs : , , , , , ,

marikana-platinum.jpgLa baisse actuelle du cours du platine vient de provoquer l’arrêt provisoire de
l’exploitation d’une mine près de Rustenburg (nord-ouest) en Afrique du Sud, premier fournisseur mondial de ce métal.

C’est en effet ce que viennent d’indiquer Anglo American et Aquarius Platinum, les propriétaires du site, détenant chacun la moitié des parts.

« Les partenaires du site de Marikana sont convenus de placer les activités du site P&SA2 en maintenance en raison de la faiblesse persistante des prix des métaux du groupe platine », a ainsi indiqué dans un communiqué le groupe australien Aquarius.

En conséquence, le puits de Marikana 4 et l’usine de concentration de Marikana  sont placés en maintenance, et les fonctions de direction seront regroupées avec le site de P&SA1 à Kroondal, précise par ailleurs le groupe.

Selon le quotidien économique sud-africain Business Day, cette mesure fait suite à celle du groupe Eastern Platinum de suspendre un projet de nouvelle mine de platine à Steelpoort, dans le nord de l’Afrique du Sud, compte tenu des faibles perspectives commerciales associées au dossier.

Pour rappel, environ 87% des réserves mondiales de platine se situent en Afrique du Sud.

Le marché du platine se trouve sérieusement impacté à l’heure actuelle, les investisseurs se détournant des métaux précieux, dont le platine, en vue de se procurer des liquidités.
A noter également que le secteur automobile, principal débouché des métaux platinoïdes, subit de plein fouet les difficultés liées au contexte économique.

Autre élément négatif : l’exploitation du platine nécessite d’importantes ressources énergétiques, alors que les cours du pétrole ont fortement grimpé ces dernières semaines.

Pris dans une telle tourmente,, le cours du platine a chuté de 20% en l’espace de trois mois passant d’un sommet à 1.737,25 dollars l’once le 29 février dernier à 1.387,25 dollars le 30 mai. A l’heure actuelle, son cours évolue autour de 1.450 dollars l’once.

Néanmoins, depuis quelques jours,  les prix montrent des signes de retournement court terme.
L’échéance de juillet sur l’once de platine s’affichait ainsi en hausse de 1% jeudi dernier, après trois jours de hausse consécutifs.

Une évolution due en grande partie par la baisse du dollar (-2,6% contre l’euro depuis le début du mois) et les premiers effets sur l’offre disponible des mesures prises en Afrique du Sud.

Le Blog Finance

Partager cet article