Portugal : rachat partiel de dette avant une sortie du plan d’aide

Mots-clefs : , , , , , ,

Le Portugal semble vouloir s’affranchir du joug de la troika – BCE, FMI et Union européenne. La preuve en est : alors que le pays devrait sortir du plan d’aide internationale en mai prochain, l’agence portugaise de la dette vient d’indiquer qu’il comptait réaliser une opération de rachat. Objectif final : réduire le montant que l’Etat doit rembourser en 2014 et 2015 et préparer un plein retour sur les marchés financiers.

Selon l’Agence, le Trésor portugais devrait proposer jeudi aux investisseurs de leur racheter des obligations arrivant à échéance en octobre 2014 et octobre 2015, d’un montant respectivement de 5,87 milliards euros à un taux de 3,60%, et de 9,24 milliards d’euros à un taux de 3,35%.

« Le montant à racheter par l’Etat portugais sera déterminé en fonction du taux auquel les investisseurs seront prêts à les céder », a tenu à préciser un porte-parole de l’agence de la dette. Ajoutant que « ces liquidités seront ensuite placées auprès d’autres institutions financières, comme la Banque du Portugal, à des taux plus bas. »

Cette annonce intervient quatre jours après l’arrivée à Lisbonne de la troïka, laquelle vient de débuter un nouvel examen des comptes du Portugal, l’avant-dernier d’une série de douze missions entamées il y a trois ans.

A noter également que le 3 décembre dernier, le Portugal était parvenu à échanger 6,64 milliards d’euros d’obligations arrivant à maturité en 2014 et 2015 contre des titres à échéance 2017 et 2018, réduisant ainsi le montant de la dette.

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com  – 26 février 2014


Le Blog Finance

Partager cet article