Prêt entre particuliers : comment ça marche ?

Mots-clefs : , , , ,

Prêt entre particuliers : comment ça marche ?

Plébiscité par de plus en plus de Français, le crédit entre particuliers s’impose comme une solution de financement au même titre qu’un crédit classique contracté auprès d’un établissement bancaire. L’avantage, c’est qu’il va permettre de s’affranchir de toutes les règles pré-établies par les banques et qui peuvent s’avérer être de véritables obstacles pour de nombreux particuliers. Mais alors comment fonctionne ce type de crédit ? Qui sont les acteurs de ce marché ? Comment en faire la demande ? Réponses !

Qu’est-ce qu’un prêt entre particuliers ?

Comme son nom l’indique, le prêt entre particuliers (également appelé crédit social ou crédit communautaire) repose sur la mise en place d’un crédit entre deux personnes physiques, s’affranchissant ainsi d’un organisme financier comme une banque. Si l’intervention d’un professionnel n’est alors plus nécessaire, l’établissement d’un contrat reste cependant une condition sine qua non pour régir l’accord entre les deux parties. Cet accord devra respecter les taux d’usure en vigueur et également préciser les modalités de remboursement. Ce type de crédit va permettre de négocier des conditions spécifiques qui ne seraient peut-être pas proposées par un établissement bancaire et permet également de ne pas être soumis aux divers frais demandés par cette dernière.

Depuis quelques années, le mini-crédit est une solution de prêt entre particuliers qui s’est largement étendu, et ce, notamment sur la toile. Ainsi, des services vont proposer d’emprunter de petites sommes, faisant le lien entre des particuliers prêteurs et des particuliers demandeurs. Par exemple, le prêt entre particuliers par Finfrog va permettre d’emprunter une somme allant de 200€ à 600€ avec une période de remboursement allant de 1 à 3 mois. Le principal avantage d’un mini-crédit sous forme de prêt entre particuliers, c’est qu’il permet d’être conclu très rapidement avec l’obtention d’une réponse en 24 heures.

Ce type de crédit pourra également être contracté par exemple auprès d’un proche en mettant en place un document de reconnaissance de dette qui permettra de régir l’accord. Un document dont de nombreuses personnes pensent pouvoir se passer, mais qu’il est pourtant plus sage de posséder dans le cas où les relations entre les deux parties viendraient à devenir difficiles avec le temps. Les bons comptes font les bons amis !

Enfin, il est important de rappeler qu’un prêt entre particuliers doit faire l’objet d’une déclaration auprès du fisc si ce dernier excède le montant de 760€.

Dans quel cas procéder à ce type d’emprunt ?

Dans de nombreux cas, le crédit entre particuliers est une solution de financement qui peut s’avérer très intéressante. Il pourra s’agir de financer un projet personnel comme l’achat d’un véhicule, d’un ordinateur, le financement de travaux, de vacances… Mais ce type d’emprunt pourra également être utilisé dans le cas d’un financement professionnel comme, par exemple, le lancement de son entreprise. Le crédit entre particuliers pourra également être salvateur pour les personnes en situation difficile. Il pourra être utilisé pour couvrir un découvert bancaire plutôt que de laisser les agios continuer à s’accumuler et à alimenter ses dettes. Il permettra également de financer toutes dépenses indispensables comme le paiement d’un loyer, une facture inattendue, etc.

Le prêt entre particuliers est accessible à un plus grand nombre que le crédit classique, car il peut également être contracté par les personnes d’ordinaire exclues du marché des crédits traditionnels. Il est beaucoup plus rapide à mettre en place grâce notamment aux plateformes spécialisées dans ce type d’opération. Enfin, il ne nécessite que très peu de documents justificatifs. Généralement, un justificatif de domicile, une copie d’une pièce d’identité et du contrat de travail seront suffisants pour y accéder.

Comment s’y prendre ?

Pour procéder à un prêt entre particuliers, plusieurs options sont à considérer. Il sera possible de faire appel au financement d’un proche en mettant en place une reconnaissance de dette entre les deux parties. Sinon, les plates-formes de financement participatif sont légion sur la toile. Il s’agit de site internet où ce sont des particuliers qui sont à l’origine des sommes prêtées. La plates-forme dédiée aux prêts entre particuliers sera alors choisie en fonction de ces besoins. Si l’on recherche une petite somme à obtenir rapidement, on se tournera plutôt vers les sites dédiés aux mini-crédits. Si en revanche, on souhaite obtenir une somme plus importante, la vérification du dossier pourra prendre plus de temps et c’est vers des sites spécialisés dans ce type de prêts qu’il faudra se tourner.

Article avec lien sponsorisé


Le Blog Finance

Partager cet article