Volkswagen : discussion avec SMA Solar pour le stockage d’énergie solaire

Mots-clefs : , , , , , , ,

Alors qu’en juin dernier, Volkswagen a annoncé son intention d’investir plusieurs milliards d’euros dans le lancement de véhicules électriques et de nouveaux services de mobilité durant les dix prochaines années, le constructeur a engagé des discussions avec SMA Solar, fabricant allemand des équipements pour l’énergie solaire en vue d’une coopération.

Une annonce qui intervient parallèlement à un accord avec la justice américaine  en vue de clore les différentes poursuites en cours suite au dieselgate qui stipule notamment que le groupe devra consacrer $ 2 milliards à la promotion et au développement du véhicule électrique dans les états qui suivent les réglementations du CARB (California Air Resource Board).

Alors qu’un porte-parole de VW au siège du groupe à Wolfsburg s’est refusé à tout commentaire, SMA Solar, spécialiste des convertisseurs pour les systèmes de stockage d’énergie solaire, n’ pas souhaité fournir de précision sur la teneur des discussions. « Il est bien trop tôt, il n’y a rien dont nous puissions parler pour l’instant », a ainsi déclaré une porte-parole de l’entreprise. Ajoutant : « quand ce sera prêt, nous l’annoncerons avec VW. » A noter que SMA Solar coopère déjà avec les constructeurs Daimler  et Tesla dans le domaine des technologies de stockage.

« SMA est fort dans les systèmes de stockage fixes », a déclaré pour sa part un porte-parole de Volkswagen à Cassel, où se situe la seule usine du groupe VW produisant des moteurs électriques. Il a par ailleurs ajouté que la recherche des bons partenaires pour poursuivre le développement dans l’électrique était capitale pour VW.

Reste que son engagement de porter à 25% la part des véhicules électriques dans ses ventes totales d’ici 2025 constitue un vaste défi si l’on en croit les analystes du secteur. En 2015, VW n’a ainsi vendu que 67.000 véhicules à propulsion totalement ou partiellement électrique.

Deux salariés du groupe ont quant à eux déclaré à Reuters qu’en vue de rattraper son retard sur des concurrents plus avancés sur ce segment, comme Toyota ou l’alliance Renault-Nissan, Volkswagen étudiait différentes options et envisageait des partenariats avec des spécialistes des batteries et des technologies vertes tels que SMA Solar.

Sources ; WV, SMA Solar, Reuters

Elisabeth Studer – 13 aout 2016 – www.leblogfinance.com

Le Blog Finance

Partager cet article