Wall Street cède du terrain

Mots-clefs : , , ,

Les futures sur le Dow se sont orientés à la baisse à 1h du matin ce lundi. Après avoir atteint 15 505 points vers 10h15, ils évoluaient dans un trading range entre 15 510 et 15 540 points. Les indices, eux, reculaient au début de cotation. Mais après avoir atteint 15 482 points vers 17h30, le Dow et les autres indices ont commencé à rebondir. Ils se redressaient jusqu’à la fin de la séance sans toutefois parvenir à clôturer dans le vert. Au final, le Dow Jones a terminé en repli de 36,86 points ou 0,24% à 15 521,97 points. Parmi les plus grands gagnants de l’indice figurent Caterpillar (+1,17%), Verizon (+0,92%) et AT&T (+0,79%). Les plus grands perdants ont été Chevron (-1,09%), Bank of America (-1,43%) et Hewlett-Packard (-1,23%).

Le S&P500 a cédé 6,32 points ou 0,37% à 1 685,33 points. Le Nasdaq a fléchi de 14,02 points ou 0,39% à 3 599,14 points. Le Russell 2 000 a abandonné 0,70%.

Ce lundi les indices ont terminé légèrement dans le rouge, tirés vers le bas par le secteur financier et celui de l’énergie. Les opérateurs ont été très hésitants aujourd’hui à l’approche de l’annonce du communiqué du FOMC à l’issue de sa réunion de deux jours qui commencera demain. Les investisseurs attendent avec impatience cette annonce de la Fed sur sa politique monétaire dans le contexte d’un départ très probable de Ben Bernanke du poste de la Réserve Fédérale en janvier 2014. Par ailleurs, la prudence des opérateurs s’explique par une forte hausse des indices depuis le début du mois. Après une telle avancée (+4,22% pour le Dow Jones depuis le 1er juillet), les indices ont besoin de se consolider. Les opérateurs, eux, ont besoin d’avoir plus de visibilité pour se décider. L’annonce du FOMC mercredi pourra éventuellement l’apporter. Mais c’est la publication des chiffres de l’emploi aux États-Unis pour le mois de juillet qui attirera le plus d’attention vendredi et influencera la direction des indices à court terme. Ce chiffre est un indicateur le plus suivi par la Fed.

La statistique du jour

D’après la National Association of Realtors américaine, les promesses de ventes de logements aux États-Unis au mois de juin 2013 ont reculé de 0,4% par rapport au mois précédent alors que les analystes tablaient sur un repli de 1% après +5,8% en mai (+6,7% initialement estimé). En glissement annuel elles sont en hausse de 9%.

Les entreprises à la loupe

Amazon.com a reculé de 1,89% ce lundi. Le géant de commerce en ligne a annoncé qu’il allait créer plus de 5 000 nouveaux postes à plein temps au sein du réseau aux États-Unis. Le groupe va par ailleurs créer 2 000 autres postes de service client, dont certains seront à temps partiel ou saisonniers.

Hertz s’est replié de 2,45% aujourd’hui après l’annonce de ses résultats trimestriels. Le bénéfice ajusté par action du spécialiste de location de voitures est ressorti à $ 0,45, en ligne avec les attentes, après $ 0,35 il y a un an. Son chiffre d’affaires a augmenté de 22% en glissement annuel à $ 2,71 milliards alors que les analystes tablaient sur $ 2,7 milliards. Le groupe a maintenu sa prévision du BPA pour toute l’année, estimant qu’il sera compris entre $ 1,82 et $ 1,92.

Sur le front de fusions-acquisitions, le laboratoire pharmaceutique américain Perrigo (-6,75%) a annoncé le rachat de Elan (+3,55), le laboratoire irlandais, pour $ 8,6 milliards.

Saks s’est envolé de 4,18% ce lundi car Hudson Bay a annoncé l’acquisition de la chaîne de magasins de vêtements pour $ 2,4 milliards.

Omnicom (-0,55%) a terminé en baisse suite à l’annonce de sa fusion avec Publicis. Cette opération créera le leader mondial de publicité avec la capitalisation boursière de $ 35,1 milliards.

Chesapeake Energy (-0,44%), Range Resouces (-1,32%) et Apache (-1,1%) ont terminé dans le rouge aujourd’hui, tirés vers le bas par le prix du gaz naturel qui a chuté de 2,36% ce lundi suite à l’annonce de prévisions météorologiques qui indiquent que la température sera modérée dans toutes les parties des États-Unis dans les jours qui viennent.

Caterpillar a bondi de 1,17% car le géant d’équipement minier a annoncé le rachat de la participation de Société Générale dans le groupe pour $ 1 milliard.

Pfizer a progressé de 0,58% ce lundi car le géant pharmaceutique a annoncé la refonte de ses activités commerciales et leur réorganisation en trois entités séparées. La première division regroupera tous les médicaments du laboratoire bénéficiant d’une exclusivité jusqu’à 2015 au moins. Ces traitements portent sur différents domaines comme les maladies inflammatoires, les neurosciences, les antidouleurs ou les maladies rares. La deuxième branche regroupera les vaccins, les anticancéreux et les produits grand public. La troisième filiale regroupera des traitements dont Pfizer a perdu les brevets ainsi que tous ses médicaments de premier prix.

Wynn Resorts a gagné 0,22% aujourd’hui après la publication de ses résultats trimestriels. Son bénéfice par action hors éléments exceptionnels s’est établi à $ 1,51 après $ 1,38 il y a un an et contre le consensus de $ 1,57. Son BPA net a été de $ 1,28 après $ 1,37 au deuxième trimestre 2012. Son chiffre d’affaires a bondi de 6,3% en glissement annuel à $ 1,33 milliard alors que les analystes misaient sur $ 1,34 milliard.

L Brands a grimpé de 3,22% ce lundi car Morgan Stanley a réitéré sa vision positive sur le titre.

Intuitive Surgical (+2,28%) a affiché une belle hausse aujourd’hui car le fabricant du robot chirurgical da Vinci a annoncé le doublement de son programme de rachat d’actions à $ 1,5 milliards. Dans le cadre de ce programme le groupe rachètera $ 500 millions de ses actions de Goldman Sachs.

Cliffs Natural Resources a avancé de 1,6% ce lundi car l’analyste de Citigroup a relevé son objectif de cours sur le titre de $ 18 à $ 20, maintenant sa vision neutre sur le titre du spécialiste de minerai de fer qui a dévoilé ses résultats trimestriels vendredi dernier.

Demain

15h : Indice S&P/Case-Shiller des prix immobiliers

15h55 : Indice de confiance des consommateurs selon Conference Board

16h : Indice de confiance des investisseurs selon State Street


Challenges.fr – Toute l’actualité de l’économie en temps réel

Partager cet article