Wall Street progresse en attente de l’annonce du FOMC

Mots-clefs : , , , , ,

Les futures sur le Dow évoluaient dans un trading range très serré légèrement au-dessous de 15 200 points pendant la nuit. Entre 7h30 et midi ils ont progressé. Après avoir culminé à 15 216 points, les contrats à terme ont commencé à fléchir. Ils cédaient du terrain jusqu’à l’ouverture du marché américain. Les indices, eux, n’ont pas poursuivi la direction des futures. En effet, dès le début de cotation ils progressaient. Les indices grimpaient tout au long de la séance. Au final, le Dow Jones a terminé en hausse de 138,38 points ou 0,91% à 15 318,23 points. Parmi les plus grands gagnants de l’indice figurent General Electric (+2,36%), UnitedHealth (+2,04%) et American Express (+1,54%). Il n’y avait aucune baisse au sein de l’indice. 

Le S&P500 a progressé de 12,76 points ou 0,78% à 1 651,80 points. Le Nasdaq a grimpé de 30,05 points ou 0,87% à 3 482,18 points. Le Russell 2 000 a avancé de 1,19%.

Ce mardi les indices ont gagné du terrain malgré l’approche de l’annonce du FOMC demain soir. Les investisseurs attendent avec impatience le communiqué de presse du comité de la politique monétaire de la Fed, suivi d’une publication des prévisions macroéconomiques des membres du FOMC et de la conférence de presse du Président de la Réserve Fédérale, Ben Bernanke. Aujourd’hui les investisseurs ne semblaient pas être très angoissés, à en juger par la performance des indices américains. Tous les secteurs ont terminé dans le vert, menés par les industriels, le secteur de services aux consommateurs et celui de la santé. Les obligations d’état américain ont terminé en ordre dispersé : tandis que les obligations à cinq, sept et dix ans ont reculé, celles à trente ans ont bondi. Les matières premières ont également clôturé en ordre dispersé : alors que les prix énergétiques ont avancé, les prix des métaux se sont repliés.

L’actualité macroéconomique

Selon le Département américain du Commerce, les mises en chantier aux États-Unis se sont établis à 914 000 en rythme annualisé en mai, en hausse de 6,8% par rapport au mois de mai 2012 tandis que les analystes tablaient sur 955 000 unités après 856 000 en avril. Les permis de construire sont ressortis à 974 000 unités le mois dernier contre le consensus de 973 000 et plus d’un million en avril.

L’indice de prix à la consommation a progressé de 0,1% en mai en données CVS, d’après le Département américain du Travail tandis que les analystes misaient sur une hausse de 0,2% après un repli de 0,4% en avril. L’indice de base, qui exclut les prix de l’alimentation et de l’énergie, a augmenté de 0,2% sur un mois en mai, contre une hausse de 0,1% en avril et les attentes de +0,2%. En glissement annuel, le CPI a bondi de 1,7% le mois dernier.

Les entreprises à la loupe

Hewlett-Packard a grimpé de 1,11% car Todd Bradley, le directeur de l’activité d’impression et d’ordinateurs, sera désormais responsable du programme Initiatives Stratégiques de Croissance du groupe.

Sony (+3,33%) a terminé dans le vert car un hedge fund Third Point a augmenté sa participation dans le groupe japonais à 70 millions actions. Le PDG de Third Point, Daniel Loeb, a appelé Sony à se séparer de sa division de divertissement et a proposé sa candidature au conseil d’administration.

Newfield Exploration a bondi de 4,09% car Stifel Nicolaus a amélioré sa recommandation sur le titre de la compagnie pétrolière, conseillant désormais de l’acheter.

BlackBerry a progressé de 3,78% car RBC Capital Markets a revu à la hausse son estimation de ventes de BlackBerry Z10 à 3,5 millions d’unités au premier trimestre 2013, de 2,75 millions d’unités précédemment. Pour le deuxième trimestre 2013, RBC anticipe que les ventes atteindront 4 millions d’unités contre la prévision antérieure de 3 millions.

Marathon Oil a avancé de 3,03% car Fitch Ratings a amélioré la perspective de la note de dette de la compagnie pétrolière à «positive».

Demain

13h30 : Indice de la Mortgage Bankers Assocation

16h30 : Rapport hebdomadaire des stocks pétroliers

20h : Annonce du FOMC


Challenges.fr – Toute l’actualité de l’économie en temps réel

Partager cet article