BPCE amorce le transfert de ses activités d’assurance et de paiement

Mots-clefs : , , , ,

Le groupe bancaire mutualiste BPCE a amorcé mercredi l’intégration en son sein des métiers d’assurances et de paiement de sa filiale Natixis, retirée de la cote début juillet.

« Le conseil de surveillance de BPCE et le conseil d’administration de Natixis réunis ce jour, se sont prononcés à l’unanimité en faveur du principe de ce projet d’opération, étant précisé que conformément à la loi applicable, seuls les administrateurs indépendants de Natixis ont pris part au vote », a annoncé le groupe dans un communiqué.

Celui-ci « a pour objectif d’accélérer la dynamique de développement de l’ensemble des métiers du groupe BPCE en leur apportant les moyens d’accroître leur manoeuvrabilité stratégique, leur développement au service des clients et leur performance, au travers d’une simplification de son organisation », précise également la banque.

Le transfert de ses deux activités était au cœur de la stratégie de BPCE qui a lancé une OPA début juin afin de racheter le tiers de Natixis qu’il ne possédait pas pour retirer la filiale de la cote.

Le transfert devrait avoir lieu au cours du premier trimestre 2022, une fois les autorisations réglementaires obtenues.

Les métiers restants de Natixis, c’est-à-dire la gestion d’actifs et de fortune et la banque de grande clientèle, pour les grandes entreprises et institutions, seront réunis sous un nouvel ensemble intitulé « Global Financial Services ».

Le groupe ambitionne d’augmenter ses revenus de 1,5 milliard d’euros d’ici à 2024, selon le plan présenté en juillet.

Partager cet article