La SocGen s’attend à une croissance de ses résultats “plus modérée” en 2022

Mots-clefs : , , , , ,

La Société générale devrait enregistrer en 2022 une croissance de ses résultats “plus modérée” qu’en 2021, a indiqué dimanche Frédéric Oudéa, le directeur général de la banque française.

Dans une interview au Journal du Dimanche, Frédéric Oudéa qualifie 2021 d’année “atypique” marquée par un coût du risque – qui mesure le niveau de provisionnement face aux mauvaises créances – faible, une rebond économique après la levée des restrictions liées à la pandémie de COVID-19 et un flux de l’épargne vers des placements plus dynamiques.

“L’an prochain sera sans doute une année de croissance plus modérée”, déclare Frédéric Oudéa interrogé sur les résultats de la banque.

La banque a annoncé mardi la suppression de 3.700 postes entre 2023 et 2025 dans le cadre de la fusion des réseaux de banque de détail Société générale et Crédit du Nord, sans départs contraints.

Pour renforcer sa rentabilité et sa solvabilité financière, la Société générale a restructuré ces dernières années ses activités, avec notamment la cession d’activités en Europe centrale et de l’Est et en recentrant sa banque de financement et d’investissement. (Reportage Matthieu Protard et Sybille de la Hamaide)

 

Partager cet article