Marchés américains : Wall Street finit en hausse en attendant les données sur l’emploi

Mots-clefs : , , , , , , , , , ,

La Bourse de New York a fini en légère hausse mercredi alors que les investisseurs soupesaient les risques d’inflation dans l’attente de données économiques clé en fin de semaine, tandis que le groupe dit des “meme stocks” a continué d’enregistrer des gains.

L’indice Dow Jones a gagné 0,07%, ou 25,07 points, à 34.600,38 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 6,08 points, soit 0,14%, à 4.208,12 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 19,85 points (0,14%) à 13.756,33 points.

Secteur le plus performant du S&P-500 depuis le début de l’année, l’énergie est restée sur la courbe ascendante constatée cette semaine sur fond de hausse des prix du pétrole.

Le recul du secteur des matériaux et le déclin du titre Tesla ont pesé sur le S&P-500 et alimenté le recul du Nasdaq.

Les investisseurs, qui continuent de guetter les signes d’un rebond de l’économie et d’une hausse de l’inflation, attendent des indicateurs clé du marché du travail, avec la publication jeudi du nombre d’inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis puis des chiffres mensuels de l’emploi vendredi.

“Le marché fait seulement du surplace”, a déclaré John Brady, vice-président de R.J. O’Brien & Associates, à Chicago, notant les importantes données économiques attendues au cours des deux prochaines semaines.

La question de savoir si la Réserve fédérale américaine (Fed) va changer de politique face à la hausse de l’inflation préoccupe les marchés depuis plusieurs semaines.

Patrick Harker, le président de la Fed de Philadelphie, a déclaré mercredi que la reprise de l’économie américaine et le rebond du marché du travail pourraient justifier que la banque centrale commence à réfléchir à la meilleure manière de réduire le rythme de ses achats de titres.

Dans son Livre beige publié mercredi, la Fed a noté que le rebond de l’économie américaine s’était accéléré au cours des dernières semaines, malgré des obstacles.

Comme lors de la séance précédente, AMC Entertainment , l’une des “meme stocks” – les valeurs au centre depuis plusieurs mois de l’attention des investisseurs individuels mobilisés contre les vendeurs à découvert -, a continué de grimper fortement.

Partager cet article