Marchés américains : Wall Street termine en hausse sur fond de rotation de fin de trimestre

Mots-clefs : , , , , , , , ,

* Le Dow Jones gagne 0,62%, le S&P-500 progresse de 0,52% et le Nasdaq augmente de 0,12%

*

par Herbert Lash

NEW YORK, 25 mars (Reuters) – La Bourse de New York a rebondi en fin de séance pour clôturer en hausse jeudi, alors que les investisseurs se sont focalisés sur des titres sous-évalués qui devraient profiter à plein des fortes perspectives de croissance de l’économie américaine cette année, tout en relançant les titres d’Apple et de Tesla.

L’indice Dow Jones a gagné 199,42 points (+0,62%) à 32.619,48 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 20,38 points, soit +0,52%, à 3.909,52 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 15,79 points (+0,12%) à 12.977,68 points.

Le président américain Joe Biden a salué comme une avancée économique les données du département du Travail indiquant que le nombre d’Américains ayant demandé l’assurance-chômage avait baissé, mais les investisseurs ont pour la plupart fait fi de cela durant l’essentiel de la séance.

Les inscriptions au chômage aux Etats-Unis ont reculé la semaine dernière à un plus bas en un an, un signe que l’économie américaine est sur la voie d’une croissance plus solide qu’attendu sur fond d’amélioration de la situation sanitaire et de l’arrivée de températures printanières.

Une nouvelle fois, la séance a été marquée par des mouvements en dents de scie, les investisseurs institutionnels rééquilibrant leurs portfolios en cette fin de trimestre, avec une rotation vers des titres dits de valeur.

“C’est un marché très confus, sans réel leadership”, a déclaré Tim Ghriskey, stratégiste en chef chez Inverness Counsel, à New York. “Mais, sur le plan positif, il n’y a pas ce que j’appelle des ventes agressives”.

Une corrélation inversée entre le Dow Jones et le Nasdaq s’était produite plus tôt dans la séance, confirmant une tendance aperçue plus souvent cette année qu’au cours d’une année complète typique, a noté David Bahnsen, chef des investissements chez Bahnsen Group, à Newport Beach en Californie. “Je m’attends à ce que cela continue”, a-t-il dit.

Le Nasdaq est en recul en mars après quatre mois successifs de progression, alors que les perspectives économiques réjouissantes ont porté la demande sur des valeurs cycliques sous-évaluées mais aussi alimenté les craintes d’une hausse de l’inflation, comme l’a illustré la remontée des bons du Trésor américain à dix ans.

Facebook, Google et Twitter ont terminé à la baisse alors que leurs dirigeants témoignaient dans la journée devant le Congrès sur leurs mesures pour lutter contre l’extrémisme et la désinformation sur leurs plateformes.

Nike a chuté de 4,1% après avoir été pris à parti sur les réseaux sociaux chinois en réaction aux déclarations de l’équipementier de sport sur la situation dans la région chinoise du Xinjiang.

* Le rappel de la séance en Europe:

* A SUIVRE VENDREDI :

(Rédaction de Paris)

Investir – Toute l'info des marchés – Les Echos Bourse

Partager cet article