Société Générale : Lyxor dans l’escarcelle d’Amundi

Mots-clefs : , , , ,

Le géant européen de la gestion d’actifs Amundi a annoncé vendredi la finalisation de l’acquisition de Lyxor, filiale de gestion d’actifs de la Société Générale, pour un montant de 825 millions d’euros.

« Toutes les autorisations réglementaires et concurrentielles nécessaires ont été obtenues. Cette opération a été réalisée pour un prix total de 825 millions d’euros, deux mois avant la date prévue », ont assuré Amundi et Société Générale dans un communiqué de presse.

Créée en 1998, Lyxor bénéficie notamment d’une « position de leadership dans la gestion passive en Europe », selon Société Générale. La « gestion passive » se fait via des ETF, des fonds qui répliquent un indice donné, comme par exemple le CAC 40, par opposition à la gestion dite « active », lorsque le fonds sélectionne lui-même les titres dans lesquels l’argent est placé.

Amundi « leader européen de la gestion des ETF »

La cession concerne les activités de gestion passive de Lyxor, mais aussi celles de gestion active pour « des clients institutionnels en France et à l’international », avaient précisé les deux groupes en juin. Au total, 124 milliards d’euros d’encours font partie du périmètre concerné, selon les chiffres qui avaient été donnés par les deux groupes en avril.

L’acquisition de Lyxor devrait permettre à Amundi de devenir « le leader européen de la gestion des ETF », avait alors indiqué cette filiale du Crédit Agricole spécialisée dans la gestion d’actifs.

Partager cet article