TER Marseille-Nice attribué à Transdev: quel changement pour les usagers?

Mots-clefs : , , ,

Renaud Muselier, le président de la région PACA, prévient la SNCF depuis des années: si l’opérateur national n’améliore pas sa qualité de service, il passe à la concurrence. Depuis cette semaine, c’est fait: le transporteur national n’a plus le monopole du trafic TER en France. Mardi 7 septembre, la ligne Marseille-Nice a été attribuée à Transdev (Caisse des dépôts/Groupe Rethmann), le conseil régional devant encore valider définitivement l’opération le 29 octobre prochain.

L’appel d’offre avait été lancé en 2020, Renaud Muselier ayant promis il y a quelques semaines en séance plénière: “On va avoir des prix canonissimes proposés par les opérateurs publics ou privés, français ou étrangers, qui répondront à ces appels d’offres (…)

On va avoir les trains à l’heure, on va avoir des rabais, avec une qualité de service! Je vous le parie aujourd’hui!”. Un pari alléchant pour les usagers! Trois opérateurs avaient répondu: la SNCF, Arriva (filiale de la Deutsche Bahn) et Transdev, avec ses alliés Alstom et NGE.

Partager cet article