Vers une augmentation du taux du Livret A au 1er février?

Mots-clefs : , , , ,

L’accélération de l’inflation plaide en faveur d’une augmentation du taux de rémunération du Livret A. Le gouvernement devra trancher d’ici février.

Enfin une bonne nouvelle pour les épargnants? Le taux de rémunération du Livret A maintenu à son niveau plancher (0,5%) depuis début 2020 pourrait bien être révisé à la hausse en février prochain.

La Banque de France livre en effet ses recommandations sur le taux du Livret A au gouvernement chaque mi-juillet et mi-janvier. En règle générale, elle recommande de suivre la formule de calcul en vigueur qui s’appuie sur “la moyenne semestrielle du taux d’inflation et des taux interbancaires à court terme (€STR), avec un arrondi calculé au dixième de point le plus proche, sans pouvoir être inférieur à 0,5%”.

Or, l’inflation, encore proche de zéro l’an passé a nettement progressé ces derniers mois: +1,4% en juin, +1,1% en juillet, +1,8% en août, +2,1% en septembre, +2,6% en octobre et +2,8% en novembre selon les estimations de l’Insee. Soit une moyenne de 1,97% sur les six derniers mois. Quant au taux interbancaire à court terme il est proche de -0,57% depuis de longs mois. Donc si l’on fait la moyenne, on aboutit à un taux de rémunération du Livret A de 0,7%.

Que va décider le gouvernement?

Bien sûr, il faudra attendre les données de novembre et décembre avant que la Banque de France ne réactualise sa formule mi-janvier et que le gouvernement décide d’une éventuelle correction du taux de rémunération du Livret A en février. Mais, sauf grosse surprise, le résultat qui sera obtenu dans deux mois devrait être proche de celui observé aujourd’hui, c’est-à-dire une hausse d’au moins 0,2 point par rapport au taux actuel.

Reste à savoir si le gouvernement suivra les recommandations de la Banque de France. En septembre, Bruno Le Maire refusait toute révision du taux, estimant que l’inflation n’était “pas un sujet d’inquiétude” car elle est “conjoncturelle” et donc temporaire. “Nous verrons où nous en sommes en termes d’inflation au mois de novembre”, avait toutefois précisé le ministre de l’Economie.

Alors que le mois de novembre s’achève tout juste, force est de constater que l’inflation n’a toujours pas ralenti. Au contraire. Le gouvernement ira donc sans doute en février dans le sens de la Banque de France qui préconisera vraisemblablement une légère hausse du taux du Livret A. Un coup de pouce bienvenu pour les près de 55 millions de Français détenteurs d’un Livret A qui voient leur épargne amplement grignotée par l’inflation depuis des mois.

Partager cet article