Wall Street finit en hausse avec l’optimisme sur le plafond de la dette US

Mots-clefs : , , , , , , , , , , ,

La Bourse de New York a fini en hausse mercredi alors que les investisseurs ont été rassurés par la possibilité qu’un accord bipartite sur le plafond de la dette publique des Etats-Unis soit obtenu au Congrès américain pour éviter un défaut de paiement qui aurait des répercussions catastrophiques.

L’indice Dow Jones a gagné 0,30%, à 34.416,99 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 0,41% à 4.363,55 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 0,47%, à 14.501,91 points.

Le chef de file de la minorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a déclaré dans l’après-midi que son parti était disposé à soutenir une suspension jusqu’en décembre du plafond de la dette fédérale américaine, laissant entrevoir la fin d’une impasse bipartite menaçant de plonger les Etats-Unis dans une situation inédite.

Ces commentaires “sont interprétés dans l’immédiat comme positifs”, a commenté Jay Hatfield, fondateur et gestionnaire de portfolio chez Infrastructure Capital Advisors.

Durant une grande partie de la séance, la tendance fut à la baisse à Wall Street alors que la publication de données montrant la solidité du marché de l’emploi aux Etats-Unis a alimenté l’hypothèse de voir la Réserve fédérale (Fed) opérer sous peu le resserrement de ses mesures de soutien à l’économie.

Les valeurs à croissance Amazon et Microsoft ont progressé de plus de 1% face au recul du rendements des bons du Trésor américain à dix ans après un plus haut en trois mois au cours de la séance.

Partager cet article