CAC 40 : La Bourse de Paris se hisse à son plus haut niveau depuis décembre 2007

Mots-clefs : , , , , , , , ,

La Bourse de Paris se hisse à son plus haut niveau depuis décembre 2007La Bourse de Paris se hisse à son plus haut niveau depuis décembre 2007

(Tradingsat.com) – La Bourse de Paris a fini en petite hausse mercredi (+0,26% à 5.567,54 points), une légère impulsion qui a toutefois permis à l’indice d’atteindre son plus haut niveau depuis décembre 2007 et d’améliorer son record annuel. Au terme d’une journée très hésitante, la cote parisienne a pris un peu d’élan et a également atteint un plus haut annuel en séance à 5.570,96 points.

« L’indice se maintient à des niveaux élevés, malgré de nombreuses inquiétudes notamment sur le plan géopolitique », a relevé auprès de l’AFP Mikaël Jacoby, responsable du courtage Europe continentale de Oddo BHF Securities. « Les investisseurs se rassurent avec une réalité économique plutôt positive à court ou moyen terme », a-t-il ajouté.

Selon lui, « les marchés ont également réussi à faire un peu la part des choses face à l’administration américaine, entre la frénésie de communication du président et les mesures effectivement mises en place ». « Ils restent donc extrêmement pragmatiques, même si les foyers de risques géopolitiques, en Corée du Nord ou au Moyen-Orient notamment sont de plus en plus nombreux », a estimé l’expert.

« Les volumes d’échanges sont toutefois faibles et la tendance reste fragile, a-t-il nuancé, car le marché manque un peu de carburant pour s’orienter plus nettement ». La Corée du Nord a notamment menacé mercredi d’annuler le sommet prévu le mois prochain entre Kim Jong Un et Donald Trump si Washington cherchait à l’acculer à renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire. Pyongyang a également annulé une rencontre de haut niveau avec la Corée du Sud.

Les investisseurs ont surveillé également les tensions commerciales sino-américaines en pleine semaine de négociation de l’administration Trump avec ses principaux partenaires commerciaux, dont la Chine, mais aussi l’Union européenne, le Canada et le Mexique, à l’approche d’échéances déterminantes.

En matière de valeurs, Elior Group a chuté de 13,97% à 13,30 euros, pénalisé par l’abaissement de ses objectifs pour son exercice décalé 2017-2018, après des résultats préliminaires semestriels inférieurs aux attentes. Dans son sillage, Sodexo perdait 1,80% à 82 euros.

Alstom a été dynamisé (+3,77% à 40,23 euros) par un bénéfice net en hausse de 64% sur son exercice décalé 2017/18, à 475 millions d’euros. Le groupe prévoit une nouvelle amélioration de sa marge cette année.

Vallourec s’est élevé de 8,47% à 5,39 euros, après avoir reçu une offre ferme du groupe industriel Altifort, pour la reprise de ses sites de Cosne-sur-Loire (Nièvre) et Tarbes (Hautes-Pyrénées).

Engie a reculé de 3,52% à 14,25 euros après que Citi a abaissé sa recommandation à « neutre ».

Spie a aussi perdu 3,37% à 17,47 euros, après avoir subi un abaissement de la sienne à « réduire » par HSBC.

Fnac Darty a pris 6,25% à 94,35 euros. Le distributeur français et le groupe allemand Media Markt (magasins Saturn) ont annoncé avoir noué une alliance stratégique européenne, centrée sur les achats, les relations avec leurs fournisseurs et l’innovation.

Worldline a bondi de 8,12% à 47,94 euros, stimulé par le relèvement de sa recommandation à « acheter » par Invest Securities.

Avec AFP

Actu et Conseils – Trading Sat

Partager cet article