Orange : Bpifrance cède pour 584 millions d’euros d’actions

Mots-clefs : , , , , ,

Alors que Michel Sapin a récemment confirmé l’intention du Gouvernement de s’alléger au capital de certaines sociétés  dont l’Etat est actionnaire, Bpifrance vient d’annoncer avoir placé – via Bpifrance Participations, filiale à 100% de Bpifrance Groupe – 50 millions d’actions du groupe télécoms Orange. Ces dernières représentent 1,9% du capital de la société. A 11,60 euros par action, l’opération devrait rapporter environ 584 millions d’euros à la la banque publique d’investissement.
Bpifrance avait annoncé dès la fin septembre avoir engagé la cession de ces actions. A l’issue de cette ‘opération, l’établissement financier détient encore 11,6% des parts d‘Orange.

Un arrêté, daté du 3 octobre et publié ce 10 octobre au Journal officiel détaille la procédure de cession.

Si l’AASGO, l’association de défense des intérêts des actionnaires salariés et anciens salariés d’Orange, aurait souhaité bénéficier de la possibilité de racheter des titres à conditions privilégiées, l’opération s’est toutefois effectuée sans leur sollicitation. Elle a été réalisée
dans le cadre d’un placement privé, par construction accélérée d’un livre d’ordres auprès d’investisseurs institutionnels.

Goldman Sachs a dirigé le placement en qualité de Coordinateur Global et Teneur de livre associé, BNP Paribas intervenant pour sa part en qualité de Teneur de livre associé.

Cette cession s’inscrit dans le cadre d’une politique de gestion active des participations de Bpifrance et par ce biais, des intérêts de l’état. Le produit de cession devrait financer de nouveaux investissements dans le cadre de la mission de financement des entreprises françaises confiée à Bpifrance.
L’organisme public confirme son intention de « demeurer un actionnaire significatif au capital d’Orange« , sans pour autant préciser s’il prévoit à terme de nouvelles cessions de titres.
Bpifrance Participations a toutefois pris l’engagement de conserver l’intégralité de sa participation résiduelle dans Orange pour une durée de 180 jours (6 mois) à compter du règlement-livraison de l’opération.
Le pacte d’actionnaires liant l’Agence des Participations de l’Etat et Bpifrance Participations n’a pas subi de modification suite à la transaction.
Tous deux détiendront conjointement plus de 25% du capital d’Orange. Ils demeurent ainsi les actionnaires de référence d’Orange. La représentation de Bpifrance Participations et de l’Etat au Conseil d’administration d’Orange n’est pas non plus modifiée.
Reste donc désormais à connaître quels seront futurs détenteurs de près de 2 % du capital du groupe.

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com – 12 octobre 2014


Le Blog Finance

Partager cet article