Suède : l’immobilier pourrait faire des bulles

Mots-clefs : , , ,

Situation à risques  du côté de la Suède.  Le ministre des Finances, Anders Borg,  a laissé percer l’inquiétude du gouvernement suédois face à l’évolution des prix de l’immobilier. Affirmant toutefois  être prêt à faire face à tout phénomène d’emballement.

Estimant tolérable une hausse de 2 ou 3%, le ministre considère toutefois  qu’au delà  d’un seuil de  4, 5 ou 6%, de nouvelles mesures  devraient être adoptées. Lesquelles  devront néanmoins être assez souples et progressives   pour ne  pas provoquer de krach immobilier dans le pays.

Rappelons  que depuis plusieurs années, déjà,  la Banque de Suède  s’alarme  du niveau élevé des prix de l’immobilier, ces derniers ayant progressé  de plus de  35 % depuis janvier 2005.

Depuis quinze ans, le prix au mètre carré des appartements a plus que quadruplé, celui des villas ayant quant à lui presque triplé.  Selon le site immobilier Mäklarstatistik, le prix des appartements a augmenté de 11 % sur l’ensemble du pays  sur les douze derniers mois.

A noter que le sujet est d’autant plus sensible en Suède qu’en 1985, la déréglementation du système bancaire  avait conduit à une profonde crise financière  à la suite de l’éclatement d’une bulle immobilière.

Reste qu’après une légère accalmie en 2012, les prix de l’immobilier sont de nouveau repartis à la hausse depuis le début de l’année, entraînant un endettement accru des ménages. Ces derniers se voyant endettés à hauteur de 180% de leurs revenus annuels, selon des statistiques de la Banque centrale.

Phénomène qui serait lié  à la baisse des taux d’intérêt d’emprunt et au relâchement des extrêmes tensions enregistrées sur les marchés financiers,  si l’on en croit un  rapport semestriel sur la stabilité financière du pays publié en début de semaine.

Sources : AFP, Reuters, Le Monde

Elisabeth STUDER – www.leblogfinance.com – 28 mai 2013


Le Blog Finance

Partager cet article