USA: Bourse et immobilier boostent le patrimoine des particuliers

Mots-clefs : , , , ,

Crise, vous avez dit crise ? Comme quoi le malheur des uns peut décidément faire le bonheur des autres, creusant chaque jour un peu plus le fossé entre les riches et les pauvres  …

Selon des chiffres publiés jeudi par la banque centrale US, la valeur du patrimoine des ménages américains a atteint un nouveau record au deuxième trimestre 2014. Raison invoquée ? la montée du prix des actions cotées en bourse et – certes dans une moindre mesure – celles du marché immobilier. A noter toutefois que la hausse enregistrée est plus lente qu’au trimestre précédent.

Selon les tableaux trimestriels de la comptabilité nationale publiés par la Fed, l’avoir net des ménages et des organisations à but non-lucratif a progressé de 1400 milliards de dollars, s’établissant désormais à 81 500 milliards de dollars.
Le phénomène est du essentiellement à l’accroissement de la valeur des actions (+ 1000 milliards de dollars) et par une progression de la valeur des biens immobiliers (+230 milliards de dollars).

En ce qui concerne l’endettement, l’encours de la dette des ménages a progressé de façon plus soutenue qu’au premier trimestre 2014, en hausse de 3,6% contre 2,2% au trimestre précédent.

Cette augmentation est due essentiellement aux crédits à la consommation, lesquels ont grimpé de 8,1% au 2e trimestre alors que la demande de crédits immobiliers reste faible (+0,4% après -0,6% au 1er trimestre).
La présidente de la Fed Janet Yellen a par ailleurs relevé lors d’un récent discours que la crise immobilière avait encore « des effets persistants » sur le niveau de vie et le patrimoine des familles américaines. Ajoutant que de nombreux foyers américains n’avaient « pas encore récupéré les actifs perdus lors de la crise immobilière.

Sources : AWP, FED

Elisabeth Studer – 18 septembre 2014 – www.leblogfinance.com


Le Blog Finance

Partager cet article