Wall Street dans le rouge pour la troisième séance d’affilée

Mots-clefs : , , , , , ,

Les futures sur le Dow évoluaient entre 15 075 et 15 120 points pendant toute la nuit et toute la matinée et ce jusqu’à l’ouverture du marché américain. Les indices, eux, gagnaient du terrain au début de cotation. Mais à partir de 17h ils se sont orientés à la baisse. Pendant les deux dernières heures de cotation ils ont rebondi. Au final, le Dow Jones a terminé en repli de 30,72 points ou 0,20% à 15 081,47 points. Parmi les plus grands gagnants de l’indice figurent Hewlett-Packard (+1,60%), Boeing (+0,90%) et Bank of America (+0,70%). Les plus grands perdants ont été Verizon (-1,54%), Pfizer (-1,25%) et Cisco (-0,76%).

Le S&P500 a cédé 5,49 points ou 0,33% à 1 655,83 points. Le Nasdaq a fléchi de 3,34 points ou 0,09% à 3 602,78 points. Le Russell 2 000 a décliné de 0,21%.

Ce vendredi les indices ont terminé proches de l’équilibre. L’actualité macroéconomique mixte explique partiellement l’hésitation des opérateurs. Après une forte baisse enregistrée jeudi le rebond technique aurait pu avoir lieu, mais l’approche de week-end ainsi que les volumes réduits lors de cette période estivale ont dissuadé les investisseurs de se positionner à la hausse.

Dans ce contexte d’indécision les secteurs ont terminé en ordre dispersé avec les performances médiocres. En effet, aucun secteur n’a affiché une hausse/baisse supérieure à 1%. Les obligations d’état américain, elles, ont vu leurs prix fortement reculer. Ainsi, le taux obligataire à dix ans s’est situé à 2,827%. Une telle hausse des taux a également contribué à une forte prudence des investisseurs ce vendredi.

L’actualité macroéconomique

D’après le Département américain du commerce, les mises en chantier de logements aux Etats-Unis au mois de juillet 2013 se sont établies sur un rythme de 0,896 million d’unités contre le consensus de 0,90 million et un niveau révisé de 0,846 million pour le mois précédent. Les permis de construire sont ressortis au rythme de 0,943 million d’unités contre les attentes de 0,93 million et après 0,918 million en juin 2013. Sur un an, les mises en chantier progressent de 20,9% et les permis de construire de 12,4%.

D’après le département du Travail, la croissance de la productivité non-agricole aux Etats-Unis au deuxième trimestre 2013 est ressortie en hausse de 0,9% par rapport au trimestre précédent contre les attentes de +0,6%. Les coûts unitaires du travail ont augmenté de +1,4% contre +1% attendu.

L’indice du sentiment des consommateurs mesuré par l’Université de Michigan/Reuters est ressorti à 80 points pour le mois d’août (première estimation) alors que les analystes tablaient sur 85,5 points après 85,1 points en juillet. La composante de la situation actuelle et celle des anticipations ont reculé.

Les entreprises à la loupe

Dell a progressé de 0,80% ce vendredi après l’annonce de ses résultats trimestriels jeudi soir après la clôture du marché américain. Le bénéfice par action hors éléments exceptionnels du groupe informatique est ressorti à $ 0,25 contre le consensus de $ 0,24. Son chiffre d’affaires a été relativement inchangé en glissement annuel à $ 14,5 milliards alors que les analystes misaient sur $ 14,18 milliards.

Applied Materials a grimpé de 2,38% aujourd’hui suite à la publication de ses résultats trimestriels. Le bénéfice par action hors éléments exceptionnels du spécialise des équipements de production de puces s’est établi à $ 0,18 contre les attentes de $ 0,19 après $ 0,24 un an plus tôt. Son chiffre d’affaires a chuté de 39% en glissement annuel à $ 1,98 milliard tandis que les analystes anticipaient $ 2,06 milliards. Pour le trimestre en cours le groupe estime que son BPA sera compris entre $ 0,16 et $ 0,20.

Nordstrom a plongé de 4,89% ce vendredi après avoir dévoilé ses résultats trimestriels jeudi soir après la fin de cotation. Le bénéfice par action de la chaîne de magasins d’habillement s’est élevé à $ 0,93 contre les prévisions de $ 0,88. Son chiffre d’affaires a augmenté de 6,4% en glissement annuel à $ 3,1 milliards. Pour toute l’année le groupe prévoit que son BPA sera compris entre $ 3,60 et $ 3,70 contre la fourchette antérieure allant de $ 3,65 et $ 3,80.

Alcoa a reculé de 0,74% ce vendredi car Bank of America a dégradé sa vision sur le titre, le trouvant désormais sous-performant.

Anadarko Petroleum a avancé de 2,84% aujourd’hui car ISI Group a amélioré sa recommandation sur le titre de la compagnie pétrolière. Désormais ISI conseille fortement d’acheter le titre avec l’objectif de cours de $ 115.

Les promoteurs immobiliers tells que Lennar (+1,71%) et PulteGroup (+2,20%) ont bien gagné du terrain ce vendredi suite à l’annonce de permis de constuire au mois de juillet aux Etats-Unis qui sont ressortis au-dessus des attentes.

Lundi

Aucune statistique n’est prévue.


Challenges.fr – Toute l’actualité de l’économie en temps réel

Partager cet article