Windows 10, HoloLens, Spartan… Les 5 révolutions selon Microsoft

Mots-clefs : , , , , ,

Microsoft était à la fête mercredi 21 janvier. Au sein du groupe, on ne se souvient pas d’avoir connu pareil annonce depuis belle lurette. Et pour cause : un nouveau système d’exploitation, un nouveau navigateur internet, un ordinateur innovant, l’extension de l’univers Xbox au monde du PC et, last but not least, la cerise sur le gâteau, des lunettes de réalité augmentée. C’est sûr, Microsoft est en très grande forme pour ce début d’année 2015.

Retour sur les principales annonces du géant américain. 

  • Windows 10, pour faire oublier Windows 8

La première annonce, et non des moindres, concernait Windows 10, le successeur de Windows 8, le mal aimé. Et pour cause, le système d’exploitation lancé en grande pompe en 2012 a fait pschitt, faisant regretter beaucoup de ses utilisateurs d’avoir abandonné trop vite le 7e du nom. Chez Microsoft France, on explique qu’il y a deux enjeux. “Offrir un OS qui s’adapte aux écrans avec ou sans clavier et unifier le développement des applications entre tous les écrans”. Avec le dernier né de la maison de Redmond, c’est chose faite. Un seul et même système que l’on soit sur un PC, sur tablette ou bien sur smartphone. Autant dire que l’enjeu est de taille. Et Satya Nadella n’a pas caché que leur  “ambition est que les 1,5 milliard d’utilisateurs de Windows tombent amoureux de Windows 10 et que des milliards d’autres décident de l’adopter”.

Concrètement, Windows 10 a clairement été conçu pour les écrans tactiles et offrent le meilleur des deux mondes, entre celui des smartphones et des PC. Avec en prime, le grand retour du Menu Démarrer qui avait disparu sous Windows 8 mais était déjà réapparu avec le 8.1. Autre invité de marque, Cortana, l’assistant vocal concurrent du Siri d’Apple. L’utilisateur pourra donc causer à son ordinateur et obtenir ce qu’il pouvait déjà avoir sur son smartphone.

Chez Microsoft, le point est notamment mis sur l’importance d’une telle offre, au-delà de la simplicité d’usage que cela représente. Car dorénavant, les développeurs pourront ainsi concevoir leur(s) application(s) indistinctement pour tous les devices, un gros atout par rapport aux concurrents.

Et pour être sûr que la migration se passe de manière massive sous Windows 10, Microsoft a décidé de rendre gratuite la mise à jour dans l’année qui suit sa sortie (prévue pour cette année). Les possesseurs de Windows 8 ne devraient pas hésiter trop longtemps… 

  • Spartan enterre Microsoft Explorer

Autre révolution : l’abandon de Microsoft Explorer pour Spartan, un nouveau navigateur internet qui a été pensé là encore pour être utilisé sur tous les écrans. “On repart d’une feuille blanche”, explique-t-on au sein du groupe. L’interface a été allégée et enrichie avec la possibilité d’annoter les pages web et d’utiliser Cortana.

  • Surface Hub pour montrer que Microsoft sait innover

Microsoft a également présenté Surface Hub, un grand écran UHD de 55 ou 84 pouces, tout en un, avec une orientation très professionnelle. Cet ordinateur gigantesque intègre la technologie Kinect et révolutionne l’univers du PC et de la vidéoconférence à travers un unique écran. 

L’autre révolution concerne l’univers Xbox. Avec la démocratisation du jeu vidéo, Microsoft a voulu unifier les univers PC et console. Ainsi Xbox Live sera désormais accessible sur Windows 10, avec la possibilité d’enregistrer des séquences de jeux et de les partager. Il sera également possible de streamer des jeux Xbox One sur un PC ou une tablette évoluant toujours sous le nouvel OS. Jouer comme sur sa console depuis sa tablette ou son PC, voilà une nouveauté intéressante pour Microsoft mais que Sony a déjà mis en place avec sa gamme Xperia Z3 notamment. “Les communautés se rejoignent”, explique-t-on chez Microsoft.

  •  HoloLens, cap sur la réalité augmentée

A la manière d’un Steve Jobs avec son célèbre “one more thing”, Microsoft a gardé le meilleur pour la fin. Chez Microsoft, on est très fier du coup réalisé. “Ça n’a pas fuité”. Voilà des lunettes de réalité augmentée qui s’inscrivent dans la lignée des nombreux masques de réalité virtuelle qui sortent actuellement. Avec une différence. “D’un point de vue technologique, c’est différent. C’est du numérique qui apparaît dans le réel”. Chez Microsoft, on insiste donc sur le fait que cela n’a rien à voir avec les petits camarades. Ces lunettes permettent d’ajouter des hologrammes d’objets virtuels en 3D et il est possible d’interagir avec eux soit par la voix soit avec les gestes.

“Et si nous pouvions prendre la technologie et l’immerger dans notre monde?”, a déclaré Alex Kipman, le responsable du projet qui n’est autre que l’un des pères de Kinect.

Au moment où Google a décidé d’arrêter ses “Google Glass”, l’annonce ne manque pas de piquant. Mais Microsoft insiste bien sur le fait que là où le concurrent cherchait à démocratiser une technologie, ici l’objectif repose d’abord sur une vision B to B, voir davantage gaming. Voilà  un “moyen d’interagir avec le monde numérique tout à fait nouveau”.

Avec ses différentes annonces, Microsoft fait un réel pas en avant dans la mise en place d’un écosystème complet et multi-supports, le nerf de la guerre face à ses petits camarades Apple et Google


Challenges.fr – Toute l’actualité de l’économie en temps réel

Partager cet article