CAC 40 : Le marché parisien démarre le mois de septembre avec entrain

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , ,

Après avoir bouclé, mardi, son septième mois consécutif de progression, le CAC 40 s’adjuge près de 1% mercredi en cette première séance de septembre, les investisseurs attendant avec optimisme la publication du rapport sur l’emploi aux Etats-Unis.

Au sortir de plusieurs séances privées d’animation et avant la publication de nouvelles données déterminantes (pour l’évolution des marchés d’actions) relatives à l’emploi américain, le CAC repart brusquement de l’avant. “Les marchés sont sur la voie de nouveaux gains”, constate Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote, mais “personne ne peut dire si la tendance actuelle est saine, quand elle finira ni comment elle finira”. Selon l’analyste, nous pourrions ainsi prochainement “voir une correction de 10 à 20% sur les marchés actions par rapport aux niveaux actuels”. Si l’Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) met également en garde contre les niveaux de valorisation actuels, supérieurs à ceux d’avant crise, le marché parisien redémarre donc ce mercredi matin – après six séances consécutives bouclées sur des variations négligeables.

Peu après 12h10, le baromètre de la cote tricolore affiche de fait un gain de 1,01% à 6.747 points, dans un volume d’affaires plus étoffé que les séances précédentes, à près d’un milliard d’euros, signe que le creux estival touche à sa fin.

“En ce 1er septembre, les marchés prendront connaissance du rapport ADP de l’emploi dans le secteur privé (aux Etats-Unis), avant la publication des chiffres mensuels du BLS après demain”, souligne Tangi Le Liboux, stratégiste cher le courtier Aurel BGC. Ces chiffres sont particulièrement attendus car ils sont également scrutés par la Fed, qui a réaffirmé par la voix de son patron Jerome Powell vendredi dernier vouloir normaliser sa politique monétaire une fois que l’économie américaine se sera remise de la crise liée au Covid-19.

Côté indicateurs, le taux de chômage en zone euro a baissé à 7,6% en juillet (contre 7,8% en juin) selon des données publiées par Eurostat mercredi dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique. De son côté, l’activité manufacturière en Chine s’est contractée en août pour tomber à 49,2 points, son plus bas niveau depuis 16 mois, plombée par un rebond épidémique qui a pesé sur les chaînes d’approvisionnement, selon l’indice PMI d’activité des directeurs d’achat d’IHS Markit.

Pernod Ricard avance après ses résultats annuels

Aux valeurs à Paris, la meilleure performance au sein du CAC à la mi-journée revient au groupe de spiritueux dont le titre prend 3% à 12h35 dans le sillage de robustes résultats annuels dévoilés pour le compte de son exercice 2020-2021 décalé, avec notamment une génération de flux de trésorerie disponible à un sommet historique. Atos poursuit également son rebond initié la veille (+2,3%, au lendemain d’un gain de 2,6%) à l’annonce d’un nouveau plan d’actionnariat salarié avec une décote de 25% à la clef. Le luxe est également au rebond avec des progressions de 2,6% pour LVMH et 2,2% pour Kering, qui portent l’indice vedette.

De l’autre côté, Carrefour lâche 4,3% au lendemain de l’annonce, par Bernard Arnault, du désengagement de LVMH du distributeur duquel il était actionnaire depuis 2007 via sa holding Agache.

Sur le reste de la cote, Medincell gagne près de 3% après avoir annoncé que la FDA avait accepté d’examiner la demande de mise sur le marché d’un traitement destiné aux patients atteints de schizophrénie. Plusieurs biotechs restent par ailleurs bien orientées, sur leur lancée des dernières séances (+7% pour Lysogène et OSE Immuno notamment).

Le pétrole stable avant l’Opep+

Les cours pétroliers évoluent peu à quelques heures d’un nouveau sommet de l’Opep+ qui devrait voir le cartel reconduire sa politique, les investisseurs guettant par ailleurs les données sur les stocks américains de l’EIA. Le baril de Brent grapille 0,2% à 71,8 dollars vers 12h50. Enfin, sur le marché des devises, la monnaie unique reprend 0,07% face au billet vert à 1,1819 dollar.

Partager cet article