Economie : Allemagne : La croissance pourrait ne pas atteindre la prévision de la Bundesbank en 2021

Mots-clefs : , , , , , , ,

FRANCFORT, 23 août (Reuters) – La croissance économique de l’Allemagne pourrait ne pas atteindre l’estimation de la Bundesbank cette année et la pandémie de COVID-19 pourrait peser de manière inattendue sur l’économie à l’automne, a annoncé la banque centrale allemande dans son rapport mensuel publié lundi.

Le produit intérieur brut (PIB) de la première économie d’Europe devrait croître de 3,7% cette année et de 5,2% en 2022 mais la reprise plus timide que prévu au cours de ses premières semaines devrait peser sur la projection pour 2021, a indiqué la Bundesbank.

L’Allemagne est toujours susceptible d’avoir bénéficié d’une croissance solide cet été avec l’assouplissement des restrictions, qui a profité au secteur des services, et la diminution des nouveaux cas de COVID-19.

Certaines mesures de restrictions pourraient être rétablies à l’automne si les contaminations augmentent mais il est peu probable qu’elles soient aussi strictes que par le passé étant donné les progrès réalisés par l’Allemagne en matière de vaccination, a souligné la Bundesbank.

Cependant, une baisse du rythme des vaccinations présente un risque et les indicateurs de confiance révèlent une inquiétude grandissante alors que l’Europe est confrontée au variant Delta du coronavirus, hautement contagieux.

“Le variant Delta et une baisse de la dynamique de la vaccination pourraient conduire à un nouveau durcissement des mesures de protection”, a annoncé la banque centrale. “Cela exercerait alors une pression plus forte sur l’économie au cours du trimestre d’automne.”

La Bundesbank a maintenu sa prévision d’une inflation pouvant approcher 5% vers la fin de l’année, un chiffre bien au-dessus de l’objectif de 2% de la Banque centrale européenne, avant de nettement retomber en début d’année prochaine. (Reportage Balazs Koranyi, version française Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)


Investir – Toute l’info des marchés – Les Echos Bourse

Partager cet article