Les livraisons de Tesla repartent à la hausse au 3T

Mots-clefs : , , ,

Les livraisons du constructeur américain de véhicules électriques Tesla sont reparties à la hausse au troisième trimestre, comparé au précédent, qui avait été marqué par la fermeture de son usine chinoise pendant plusieurs semaines.

Le groupe dirigé par Elon Musk a livré au total 343.830 véhicules entre juillet et septembre, selon un communiqué publié dimanche, soit une hausse de plus de 42% sur un an et de près de 35% comparé au deuxième trimestre.

Si le trimestre montre le retour d’une progression des livraisons, elles restent cependant légèrement en retrait comparé aux prévisions des analystes qui tablaient sur une fourchette comprise entre 343.000 et 370.000 livraisons.

Le groupe a également connu une progression de sa production, qui a atteint 365.923 véhicules (+54% sur un an) sur le troisième trimestre en hausse de près de 42% par rapport au deuxième trimestre, mais reconnaît qu’il est “de plus en plus difficile de s’assurer des capacités de transport nécessaires”.

“Les investisseurs vont être déçus par le nombre de livraisons réalisées ce trimestre”, a estimé dans une note Daniel Ives, analyste pour Wedbush Securities, “nous voyons ceci cependant plus comme un ralentissement momentané que comme le début d’un atterrissage du rythme de livraison”.

Le groupe espère contourner les difficultés de transports en ayant “une répartition plus équilibrée de la production entre les différentes régions”, notamment depuis l’ouverture de deux usines supplémentaires en début d’année, à Berlin et à Austin, au Texas.

En avril, M. Musk avait estimé que Tesla allait augmenter la cadence au cours de l’année en cours et espérait produire plus de 1,5 million de véhicules en 2022. Sur les neuf premiers mois de l’année, la production atteint 929.910 véhicules, ce qui rend l’objectif vraisemblablement difficile à atteindre.

“Les livraisons pour le dernier trimestre pourraient être solides et s’approcher des environs de 475.000 véhicules”, a cependant estimé M. Ives.

A l’exception du deuxième trimestre, marquée par la fermeture de son usine chinoise, Tesla est parvenu à faire progresser ses livraisons chaque semestre depuis le début de la pandémie, alors que les autres constructeurs ont ralenti puis parfois fermé des usines, d’abord pour lutter contre la propagation du virus puis du fait des difficultés d’approvisionnement en semi-conducteurs.

Le groupe prévoit de publier ses résultats trimestriels le 19 octobre.

Partager cet article