S&P 500 et Dow Jones grimpent alors que les résultats rassurent

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , ,

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mercredi, le Nasdaq ayant marqué un léger repli tandis que le Dow Jones et le S&P-500 se sont rapprochés de leurs records, alors que les investisseurs ont été rassurés par les résultats trimestriels meilleurs qu’attendu publiés par des entreprises américaines.

L’indice Dow Jones a gagné 0,43%, ou 152,03 points, à 35.609,34 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 16,56 points, soit 0,37%, à 4.536,19 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 7,41 points (0,05%) à 15.121,68 points.

Le Dow Jones a brièvement dépassé durant la séance son record atteint mi-août, tandis que le S&P-500 s’est rapproché à cinq points de son record de début septembre.

Comme la veille, le secteur de la santé a poursuivi son rebond, dans le sillage des perspectives très optimistes annoncées par Anthem et Abbott.

Début octobre, en amont de la saison des résultats lancée la semaine dernière, le S&P-500 se trouvait à environ 6% de son record, en déclin face aux inquiétudes sur les goulots d’étranglement dans les chaînes d’approvisionnement, les pressions sur les marges des entreprises et la hausse des coûts de production.

Si les entreprises américaines ayant publié leurs résultats ont mentionné les problèmes d’approvisionnement et la hausse des coûts, les investisseurs ont pour le moment été rassurés par la capacité de celles-ci à préserver leurs marges en répercutant les coûts aux clients, a commenté Jack Janasiewicz, gestionnaire de portfolio chez Natixis Investment Managers Solutions.

“Ce qui compte, ce sont les résultats, et jusqu’à présent ce que nous avons vu est meilleur qu’attendu. Les marges tiennent”, a-t-il déclaré. “La barre avait été placée assez bas en amont (de la saison des résultats) donc cela facilite les choses”.

Alors que seulement 14% environ des entreprises du S&P-500 ont publié leurs résultats trimestriels, les analystes s’attendent à une hausse sur un an de 33%, selon des données Refinitiv.

Côté valeurs, Abbott Laboratories a progressé de 3,3% après avoir relevé dans la journée sa prévision de bénéfice ajusté pour l’ensemble de l’année, citant un rebond des ventes de ses tests de dépistage du COVID-19.

Anthem a bondi de 7,7% dans la foulée du relèvement de ses perspectives pour 2021 après la publication de ses résultats du troisième trimestre.

Biogen, qui a rapporté des ventes trimestrielles jugées décevantes de son traitement contre la maladie d’Alzheimer, a marqué un léger repli.

Verizon Communications a fini dans le vert (+2,4%) à la suite de l’annonce d’une hausse du nombre de ses abonnés supérieure aux prévisions au troisième trimestre, grâce en partie à la demande accrue pour les services 5G.

Partager cet article