Wall Street finit en hausse, l’inflation conforme aux attentes

Mots-clefs : , , , , ,

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi, après la publication d’un chiffre mensuel d’inflation aux Etats-Unis conforme aux attentes bien que représentant la plus forte hausse des prix à la consommation en rythme annuel depuis 1982.

L’indice Dow Jones a gagné 0,6%, ou 216,3 points, à 35 970,99 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 44,6 points, soit 0,96%, à 4 712,05 points, un record de clôture.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 113,23 points (0,73%) à 15 630,60 points.

Sur la semaine écoulée, le Dow a pris 4,0%, le S&P 500 3,8% et le Nasdaq 3,6%, selon des données officieuses.

Le département du Travail a publié une heure avant l’ouverture les chiffres des prix à la consommation pour le mois de novembre. L’indice a ralenti le mois dernier à 0,8% par rapport à octobre mais affiche en rythme annuel une augmentation de 6,8%, la plus importante depuis juin 1982.

Ce chiffre est toutefois conforme au consensus, ce qui pourrait atténuer la pression sur la Réserve fédérale américaine, qui se réunit les 14 et 15 décembre, pour qu’elle accélère son resserrement monétaire.

“Clairement, l’inflation est avant tout alimentée par les problèmes d’approvisionnement”, a estimé Tim Ghriskley, stratège d’investissement à Inverness Councel à New York. “Mais il semble que ces problèmes pourraient s’atténuer, et on devrait les voir perdre de leur intensité avec le temps.”

Devant des journalistes à la Maison blanche, le président Joe Biden a avancé que l’inflation avait probablement déjà atteint un pic.

Aux valeurs, le fabricant de logiciels pour entreprises Oracle a bondi de plus de 15% après avoir dévoilé des prévisions de bénéfice et de chiffre d’affaires supérieures aux attentes pour le trimestre en cours.

Partager cet article