Alstom : l’Etat deviendra principal actionnaire via les titres détenus par Bouygues

Mots-clefs : , , , , , , ,

Il ne sera pas dit que la France voit ses fleurons industriels passer tour à tour aux mains des géants internationaux, sans que le gouvernement ne réagisse.
Le ministre de l’Economie Arnaud Montebourg vient ainsi d’annoncer dimanche qu’un accord avait été conclu avec Bouygues pour que l’Etat puisse entrer au conseil d’administration d’Alstom dès finalisation de l’alliance avec General Electric.
Bouygues et Bercy ont en effet précisé que l’Etat s’était fixé pour objectif de devenir le principal actionnaire d’Alstom d’ici deux ans. D’ici là, Bouygues lui cédera ses droits de vote au conseil d’administration.
L’opération sera réalisée directement via acquisition de 20 % du capital d’Alstom détenu par Bouygues ou par intervention sur le marché.

Cette prise de participation au capital se fera sous forme d’options d’achat des actions, option valable 20 mois.
Alors que l’Etat souhaite acheter au prix du marché, le quel avoisine actuellement 28 euros, Bouygues estime de son côté que le cours ne reflète pas la valeur de l’entreprise, et souhaite obtenir 35 euros par action.
Au final, Bouygues parie sur une hausse des cours durant les 20 prochains mois, s’attendant à ce que l’Etat lui achète ses titres à un prix de marché au moins égal à 35 euros.

L’Etat se garde également la possibilité d’acquérir ses 20% sur le marché, sans passer par l’intermédiaire de Bouygues.

L’entrée au capital et au conseil d’administration ne devrait pas intervenir avant la fin du premier trimestre 2015.

Sources : AFP, Reuters

Elisabeth STUDERwww.leblogfinance.com  – 22 juin 2014


Le Blog Finance

Partager cet article