Le cours du café plombé par le Brésil

Mots-clefs : , , ,

Les cours du café ont subi un sérieux revers cette semaine, plombés par des projections de récoltes pléthoriques au Brésil, le plus gros producteur et exportateur au monde.

Alors que la récolte vient de débuter dans les exploitations brésiliennes, les premières estimations laissent entrevoir un niveau record pour 2013. Année pourtant considérée comme « creuse » selon le cycle biennal de culture caféière dans le pays.

Le prix de l’arabica aura ainsi fortement chuté à New York, perdant près de 9% sur la semaine. Affichant même jeudi un plus bas à 128,05 cents la livre, ce qui constitue son plus bas niveau depuis mars 2008.
Le même jour, la tonne de robusta tombait à 1950 dollars à Londres, enregistrant ainsi son niveau le plus faible depuis un mois.

Au final, sur le Liffe de Londres, la tonne de robusta pour livraison en juillet valait 1978 dollars vendredi en début de journée contre 2042 dollars vendredi dernier à la même période.
Parallèlement sur le NYBoT-ICE à New York, la livre d’arabica pour livraison en juillet valait quant à elle 130,40 cents, contre 140,50 cents en fin de semaine dernière.

Sources : AFP, Commerzbank

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com  – 25 mai 2013


Le Blog Finance

Partager cet article