Wall Street termine en ordre dispersé, les craintes d’un resserrement de la Fed pèsent

Mots-clefs : , , , , , , ,

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé lundi, après le regain de tension provoqué par les chiffres mensuels de l’emploi américain.

L’indice Dow Jones a gagné 0,09%, ou 29,07 points, à 32 832,54 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 5,13 points, soit -0,12%, à 4 140,06 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 13,1 points (-0,10%) à 12 644,46 points.

Le marché a reculé, l’annonce vendredi dernier de créations d’emplois nettement supérieures aux attentes en juillet aux Etats-Unis suggérant pour beaucoup d’observateurs que l’économie reste en bonne santé et peut donc supporter le resserrement de la politique monétaire de la Réserve fédérale, quelle qu’en soit l’ampleur.

Les investisseurs attendent désormais les chiffres mensuels des prix à la consommation aux Etats-Unis, prévus mercredi.

“Les chiffres des prix à la consommation devrait permettre de confirmer si le resserrement de la politique monétaire de la Fed a réussi à contrecarrer l’inflation, ou si un nouveau resserrement est nécessaire”, explique Robert Schein, directeur des investissements chez Blanke Schein Wealth Management.

Aux valeurs, Nvidia a chuté après avoir averti que son chiffre d’affaires du deuxième trimestre serait inférieur à celui des trois mois précédents.

Tesla a progressé, profitant de l’adoption dimanche par le Sénat américain du projet de loi de “réduction de l’inflation” de l’administration Biden, qui prévoit entre autres des mesures visant à faire baisser les prix des médicaments et des aides à l’achat de voitures électriques.

Partager cet article