A Roubaix, la mairie met en vente des maisons à 1 euro

Mots-clefs : , , , ,

C’est du jamais vu en France. La mairie de Roubaix va proposer à la vente des maisons pour le prix symbolique d’un euro. Ce projet sur lequel la ville planche depuis plusieurs années doit permettre de redynamiser certains quartiers laissés à l’abandon, mais également de faciliter l’accès à la propriété. « L’ancienneté, la vétusté, voire l’insalubrité des logements du territoire roubaisien le place en deçà des moyennes métropolitaines », explique dans un communiqué Milouda Ala, adjointe au maire en charge du logement.

Seul hic: les potentiels acheteurs devront s’engager à réaliser d’importants travaux et à occuper leur futur logement pendant au moins six ans. Par ailleurs, seuls les primo-accédants peuvent candidater, c’est-à-dire les ménages n’ayant pas été propriétaires de leur résidence principale au cours des deux dernières années. Ces derniers doivent en outre être éligibles à l’accession sociale, donc ne pas dépasser les plafonds de revenus actuellement en vigueur pour ce type d’habitat. À noter aussi que les locataires habitant Roubaix ou la métropole lilloise (et/ou ceux qui y travaillent) seront privilégiés.

Trois biens maximum par candidature

Au total, 17 maisons d’une surface habitable de 60 à 148 mètres carrés -allant du deux au cinq pièces et plus- vont être cédées. Les candidats à l’accession pourront se positionner sur trois biens maximum correspondant à la composition de leur foyer et à leur budget. S’agissant des travaux de réhabilitation, ils auront la possibilité de faire appel à une entreprise, de réaliser eux-mêmes les finitions (pose d’un parquet flottant, peinture etc.) ou d’assurer seuls finitions et second oeuvre (cloisons, sols…).

Les personnes intéressées peuvent déposer leur candidature à partir du 21 mars. Les dossiers, à remettre avant le 31 mai 2018, sont téléchargeables sur le site que la mairie de Roubaix à créé pour l’occasion. Pour chacun des biens mis en vente, dix candidats seront sélectionnés et invités à visiter les lieux. Le logement sera attribué par une commission neutre au candidat « le mieux classé », qui se verra attribuer une note en fonction de la qualité de son dossier (composition familiale, revenus, capacité à rembourser son prêt travaux…).

Modèle britannique

La signature du compromis de vente chez le notaire est prévue pour cet automne et celle de l’acte définitif début 2019. Bien sûr, les frais de mutation sont à la charge de l’acquéreur. Côté tarifs, « ce sera au cas par cas », nous indique-t-on. Le prix de revient d’une maison sera forcément différent d’un foyer à l’autre. Car certains pourront, sous conditions de revenus, bénéficier d’une aide de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), qui peut accorder une subvention pour la réalisation de travaux.

Votre argent RSS – economie

Partager cet article